Fallen Wolves
Bienvenue sur Fallen Wolves,

Entendez-vous les hurlements poussés par vos confrères ?
Resterez-vous tranquillement à regarder et faire semblant de ne rien entendre ? Bien sur que non, vous allez participer dans ce monde sans pitié qu'est le notre !

Bonne chance.


Un vent de Rébellion semble animer nos Terres. Serez-vous à la Hauteur ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 I admire you, you know... [PV Heaven]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shadow
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 12

Votre Loup
Pouvoir: Miroir des Silences
Rang: Louveteau - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: I admire you, you know... [PV Heaven]   Lun 20 Juil - 18:42

Ce matin-là, Shadow se réveilla avec le cafard. Dans la nuit, plusieurs cauchemars l’avaient empêchée de bien dormir. La mort de sa sœur et l’image de son petit corps sans vie hantaient encore son esprit alors que le soleil se levait dans un ciel sans nuage. Elle fut tirée de ses sombres pensées par une agitation qui ne pouvait qu’annoncer la prise d’une proie importante par les chasseurs ou la mort d’un loup. Or, des cris de joie lui parvinrent, ce qui éliminait aussitôt la deuxième possibilité.

Bien décidée à profiter elle aussi de cette prise, Shadow s’empressa de se lever et de sortir de son abri précaire. Il s’agissait en tout et pour tout d’un petit tronc creux où elle commençait à avoir de la peine à rentrer. Elle avait vu juste puisqu’un cerf imposant trônait au centre de la clairière. Heaven et Elendil était déjà en train de se sustenter et les autres attendaient leur tour avec une impatience non dissimulée. Bientôt, leurs deux chefs se reculèrent et le reste de la meute se jeta sur la carcasse. Shadow alla se contenter d’un rongeur tué la veille et oublié dans un coin. Alors qu’elle souillait de rouge le pelage du petit animal, elle eut un pincement au cœur. Une larme perla au coin de son œil brisé et alla se perdre dans sa fourrure. Comment arrivait-elle à avancer alors qu’elle avait tout perdu ?

Toute à son chagrin, Shadow ne vit pas l’Alpha au pelage couleur de neige s’approcher d’elle. Ce ne fut que lorsque l’ombre de la louve lui masqua le soleil matinal qu’elle releva la tête pour la baisser aussitôt.

-Alpha, que puis-je pour toi ? dit la petite louve avec une pointe d’admiration dans la voix.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 56

Votre Loup
Pouvoir: Neige Éternelle
Rang: Alpha - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: I admire you, you know... [PV Heaven]   Lun 20 Juil - 20:39


Pourquoi la môme de lune pleure ?
Un regard tranquillisé. Une chasse qui s'annonce mémorable, après qu'un troupeau ait été savamment rabattu sur le territoire de la Feuille d'Albâtre. Une décision prise de concert par les deux gradés. Une méthode payante, comme souvent. Un regard apaisé. Les loups sauront se montrer digne de cette offrande de mère nature. Un sourire peigné sur les lèvres, Heaven a gratifié la meute d'une humeur légère, accentuée par la présence de son mâle à ses côtés.
Un hurlement. Mélodie entêtante des loups heureux. Il est grimpé très haut dans les aigus, et descendu si bas dans les graves. Les canidés se sont jaugés quelques secondes, unis par cette cohésion qui ne trouve sa place qu'à la nuit tombée. Bénis par les rayons blafards de l'astre nocturne. La beauté d'être accompagné dans le ballet des morts et des crocs qui scandent qu'il est temps que le trépas sonne. Un dernier regard derrière soi, même en laissant les mômes inquiets dans son sillage. Ils sont en sécurité, auprès des autres. Ils sont tous parents, à la meute. Ils sont tous aimants. Son iris gris-bleu rencontre une frêle silhouette, plus effacée que les autres.  Shadow. Elle s'y attarde à peine, décidée à prendre la tête du cortège funéraire. Meneuse dans ce terrible combat qui sonnera la fin de l'un ou l'autre. Les canidés s'élancent d'une voix unique sur le chemin invisible qu'ils ont tracé, reine d'indifférence aux avants, et leurs pas se font plus silencieux. Leurs souffles saccadés envahissent l'espace de la cime des grands arbres. Ils sont sept, affublés de leur rôle distinct. Ils savent tous ce qu'ils ont à faire. Ils connaissent les grandes lignes, sans avoir à utiliser les mots.
Les cibles en vue. Les silhouettes des herbivores se détachent étrangement, disséminés dans une clairière baignée de la lueur nocturne. Les étoiles sont là, étonnamment lumineuses. C'est cette sensation bienfaisante qui se propage dans son être, à mesure qu'ils se tapissent dans l'ombre. Ils attendent, patiemment. Ils savent que le signal doit être donné, avant que les meurtres ne commencent. Avant que la chasse ne débute véritablement.

Le cri déchirant. Il transperce la nuit tiède, laissant les canidés frémissants. Le signal a sonné. Le signal a explosé aux tympans des proies qui se laissent gagner par la panique. Trop proche, le prédateur. L'instinct de survie est trop puissant pour que rationalité devienne maître mot de ces crânes inquiets. Ils s'élancent d'un unique bond dans la direction opposée. Un rire rauque franchit les lèvres serrées de l'Alpha qui se laisse glisser hors des fourrés pour coincer le mouton noir du groupe. Un mâle boiteux, probablement écorché durant les ruts. Déjà condamné, avant même que les prédateurs n'aient lancé l'attaque. Désespéré, le cervidé à l'œil injecté de sang. Faire ça rapidement, pour épargner les souffrances inutiles. Mais c'est pas comme ça que le règne animal fonctionne. C'est pas de cette façon là que les antagonistes se perçoivent. Pas question de passer l'arme à gauche sans avoir lutter, même un peu. La proie commence à ruer, menaçant de blesser la meute qui se jette à ses chevilles. Ça mord. Ça blesse et saigne. Au fond, c'est toujours la même chose. Il se débat, lui aussi. Il s'élance au hasard, plaies ouvertes et regard farouche, en même temps que ses adversaires millénaires le pistent avec allégresse.
Ils sont sûrement heureux, les loups de la Feuille d'Albâtre. Soudés jusqu'à l'âme dans l'acte odieux de priver un cœur de son droit de battre. Dévorés par cette euphorie qui les consume entièrement. Ils sont dignes, rapides et implacables. Ils sont deux à se jeter sur le flanc droit, renversant le corps secoué par les soubresauts. Il est déjà mort, même sans l'intervention de l'immaculée. Ses crocs luisants se sont frayés un chemin jusqu'à la jugulaire qui explose du débit de sang qui s'y presse. Ça dégueule sur les pelisses. « Merci pour ton sacrifice. » La bête a lutté. Elle s'est éteinte sans heurt, et les prédateurs déjeuneront jusqu'à plus faim.

Manifestation de joie. Bonheurs simples qui résident dans le simple fait de bien se nourrir, et d'avoir participé aux activités communes. Les chasseurs sont accueillis avec des embrassades longues et le sang sur les fourrures est soigneusement récupéré entre deux lampées. Doux sourire, accordé à son mâle qui s'approche. Il est là, toujours. Il tient son existence à bout de museau, sans en avoir conscience. Il est responsable de son règne, et c'est avec le palpitant rongé par ses émotions trop fortes que le festin débute. Les corps se frôlent lorsque les rangs se sustentent les uns après les autres, affublés de cet air franchement pressé. Quelques chamailleries démarrent. L'Alpha gronde vitement pour faire taire les mauvaises langues, remarquant qu'une petite créature est restée de côté. Sciemment ignorée.
Le cœur se serre. « Tu n'es pas des nôtres. »
La meilleure pièce est conservée entre les pattes, avant que madame en blanc se décide de rejoindre l'enfant pour poser sa trouvaille proche du môme. L'amertume sur les traits d'un gamin. L'indécence de croire que la mère de la meute laissera l'un de ses enfants à sa tristesse. « Relève ton doux visage, trésor de blanc. N'es-tu pas l'un de mes enfants ? Certes, tu n'es pas de mon sang, mais en te recueillant louveteau, n'est-ce pas le rôle de protectrice que j'endosse ? » Infinie douceur. Amour maternel. C'est pas seulement pour les trois garnements qui hantent sa tanière. C'est pas juste pour les mômes imprudents qui ont percé ses entrailles sanguinolentes. C'est pour tous. Pour la meute.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 12

Votre Loup
Pouvoir: Miroir des Silences
Rang: Louveteau - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: I admire you, you know... [PV Heaven]   Mar 21 Juil - 14:11

Etrangères...
Heaven & Shadow
La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent,
C’est d’apprendre comment danser sous la pluie. Passe la souris sur l'image, tu verras c'est magique…

Comment la petite louve pourrait-elle imaginer que son Alpha a eu du mal à s’intégrer ? Comment, de son regard d’admiratif, pourrait-elle deviner qu’Heaven fut d’abord repoussée par les autres loups ? Elle a cette belle carapace brillante mais la jeunesse un peu naïve la lui cache plus sûrement que n’importe quoi d’autre. L’ombre de la louve est rassurante, plus maternelle que dominante. Obéissante, Shadow releva la tête et soutint le regard d’Heaven. L’un de ses enfants ? La petite louve n’en avait jamais espéré tant. Et quand elle plonge son regard de glace dans celui de son aînée, elle s’aperçoit qu’elle n’est pas seulement une pièce rapportée. Pour Heaven, elle fait partie de la meute autant que ses propres enfants. Mais il y a une question qui lui brûle les lèvres et, encouragée par la douceur de l’immaculée, l’enfant brisée se lance :

-P-Pourquoi m’as-tu recueilli ? Je veux dire, la meute compte déjà trois louveteaux, trois bouches à nourrir. Alors pourquoi me faire intégrer la meute alors que je ne suis qu’un poids ?

Oui, pourquoi ? La vie avait été si dure avec elle, la privant d’une enfance douce et heureuse. Elle avait grandi trop vite, elle avait dû murir trop vite. Mais il semblait que, depuis quelques temps, la vie avait enfin décidé de lui accorder un peu de répit. Toutefois, c’était dur d’admettre que la vie puisse être clémente après tant de malheurs. Alors la petite louve blanche restait sur ses gardes, prête pour la prochaine épreuve que lui donnerait le destin. Elle n’avait pas un an et déjà, elle ne vivait plus. Elle ressentit le besoin de se soulager, de raconter son histoire à quelqu’un. Et qui d’autre que sa mère d’adoption, sa protectrice pour parler d’un passé douloureux ?

-Alpha, pourrais-je te demander un service ? Aurais-tu un peu de temps à m’accorder ?

La belle louve accepta et Shadow s’assit.

-Je ne connais pas ton histoire, je ne dirais donc pas que mes premiers mois de vie furent plus durs que les tiens. Je suis née d’un couple de solitaires. Mais mon père était instable et cruel. Nous étions trois, deux femelles et un mâle. Mon père tua mon frère et me battit à la moindre de mes erreurs. Je protégeais ma sœur puisque notre mère ne le faisait pas. J’ai grandi sans mère et avec un père violent. Mais un jour, j-j’ai baissé ma garde...

La loupiote eut besoin d’un instant pour calmer sa respiration devenue haletante sous le coup de l’émotion.

-J-je dormais lorsqu’il vint m’enlever ma sœur. Ce furent ses cris de douleur qui me réveillèrent. Ivy... Il la battait avec une violence que je ne lui avais jamais connue. Elle... Elle mourut sous ses coups et je l’ai pleurée longtemps, je la pleure encore. Tu comprends, quelque part je suis responsable...

Shadow avait parlé d’une voix rauque, d’une voix qui avait oublié ce que c’était que parler. Elle n’avait pas rompu son vœu de silence, sa promesse ne prenant pas en compte qu’un certain rang ne permet pas toujours de pouvoir se taire. Mais elle allait en parler à son Alpha. Celle-ci comprendrait peut-être et Shadow pourrait alors garder à jamais le silence de son deuil.

-Heaven, j’ai fait une promesse à ma sœur. Je souhaiterai garder le silence en signe de deuil si tu me le permets. C’est ma façon de pleurer Ivy, de continuer de penser à elle...

Sa voix se brisa, elle avait trop parlé déjà. Il était temps de se taire, d’écouter en retour.




© Gasmask

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heaven
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 56

Votre Loup
Pouvoir: Neige Éternelle
Rang: Alpha - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: I admire you, you know... [PV Heaven]   Mer 22 Juil - 22:33


Pourquoi l'enfant pleure ?
Enfance navrée. Innocence, oubliée. Heaven désespère de ce qui s'attarde à ces prunelles. Elle a peur, la môme. Des craintes que la mère a déjà rencontré. Des angoisses qui ont pesé sur son cœur étranger. Pas née ici, auprès de la meute. Pas née ici, aux côtés de ses frères et sœurs de vie, pas de sang. Un sourire serein s'oublie sur les lèvres de l'immaculée. C'est une montagne de souvenirs qui l'assaille, sournoise et indolente, ravivant les vieilles blessures.
Ces plaies refermées auprès de ses frères et sœurs de vie, pas de sang. Non. Sa jumelle n'est qu'une chimère oubliée. Un fantôme de son passé troublé. Avec amertume, ses iris bleu-gris se posent sur ce petit corps désabusé, à chercher les faiblesses qui le hante. Pour y remédier, et soulever cette force qui l'habite irrémédiablement. Pour balayer ce désespoir qui l'empêche d'être louveteau. Pourquoi ? Pourquoi, qu'elle demande Shadow. La réponse est évidente, n'est-ce pas ? Le silence est haché. Tué par les mots qui suent de cette souffrance cachée. Maltraitée par son propre palpitant. Tant de mots dans cette bouche qui les pleure silencieusement. Ah… Douce enfant. Quel genre de passé façonne un être aussi inquiet ? Quel monstre a créé le rejeton paumé ? Un service est réclamé. L'Alpha acquiesce, évidemment. Elle a toujours un moment pour ses mômes. Toujours un instant, même pour une niaiserie, à accorder. Assise, l'Ombre débute son récit tristement détaillé. Il n'est pas utile de souligner que son existence a été dure. Il n'est pas nécessaire de connaître les petites lignes pour comprendre que son âme est désespérée. Sûrement désolée d'être née. Peut-être même anxieuse de ne pas être morte, à ce moment précis où l'autre est décédé. Des souvenirs similaires, quoique la reine d'albâtre s'est illustré par ses coups de pute plutôt que ses gentillesses. Déjà à l'époque, ses muscles de teigne lui permettaient de se défendre contre l'oppresseur. Se reprocher la mort des autres. Elle a connu, ça aussi. Dans son regard, c'est sa propre rage qu'elle trouve. Dans les prunelles lunaires, c'est ses démons qui crèvent la silhouette enfantine.
Un sourire. Un deuil à faire. Une existence à passer dans un silence mutique pour ne plus faire souffrir celle qui est déjà aux cieux. Heaven remarque que c'est important. Sans doute trop. « Ne te reproche rien, Shadow. Tu n'as rien à te reprocher. » Le regard mort, l'Alpha couronnée de l'astre diurne récupère la môme en s'approchant. Elle cueille la mince stature entre ses antérieurs et appose la petite tête contre son propre cœur. Parce que c'est là que réside l'importance. C'est là que toutes les joies sont enterrées. Dissimulées. « Le fautif n'est pas l'enfant trop jeune pour se défendre d'un père tyrannique. Le coupable, c'est celui qui a détruit cette enfance que tous chérissent. Que tu ne veuilles plus t'exprimer est un choix qui t'appartiens. C'est une décision qui te rendra plus adulte ou moins enfant. Ton deuil est une offrande à tes morts. Il est normal que tu souhaites le faire dignement, et jamais tu ne seras forcé d'émettre un opinion par tes mots. Tu n'en seras pas Oméga pour autant. Tu n'en seras pas haïe pour ça. » Assise, à observer le soleil idolâtre de la fourrure immaculée. C'est presque son enfant, Shadow. Similaires à s'y tromper. Identiques à s'en désoler. « Ton passé est ce qu'il est. Ton présent et ton futur, en revanche, sont à ta portée. Tu deviendras ce qu'il te plairas. Dans cette meute, je l'espère. Chez nos voisins, si c'est là ton bonheur. La raison de ton adoption par la Feuille d'Albâtre ? Je me suis vue en toi. J'ai lu cette errance qui m'a détruite avant ça. Et, par l'Alpha Albâtre, j'ai été secouru autrefois. » A cette pensée, c'est un sourire infiniment tendre qui retrousse les lèvres noirâtres. Ses iris se promènent délicatement sur les silhouettes de sa famille, dégotant son mâle parmi les siens. Son mentor a été semblable à Elendil. Profondément clément. Sûrement un peu naïf, à croire que tous partagent ses idéaux de paix. « Te laisser à ton sort n'aurait été qu'une horreur de plus en ce monde déjà trop sombre. Je ne voulais pas rendre l'hideux encore plus laid. Même si les épreuves te semblent difficiles à ton âge, de nouveaux obstacles se présenteront, et tu comprendras qu'ils façonnent ta propre personne. Ils t'ont rendue forte. Ne doute pas de ta présence ici, tu remettrais en question mes décisions. Tu seras utile à la meute. Maintenant et plus tard. »
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shadow
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 12

Votre Loup
Pouvoir: Miroir des Silences
Rang: Louveteau - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: I admire you, you know... [PV Heaven]   Mar 28 Juil - 17:59

Apprendre l’espoir...
Heaven & Shadow
La vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent,
C’est d’apprendre à danser sous la pluie.
Passe la souris sur l'image, tu verras c'est magique…

Shadow posait un regard admiratif sur son aînée et l’écoutait avec déférence. Tout ce que la louve d’albâtre lui disait lui paraissait si vrai, cela sonnait si juste, comme la vérité seule pouvait sonner. La jeune âme tourmentée à un mouvement de recul, une fraction de seconde de surprise alors que son Alpha l’attire au plus près d’elle comme une mère l’aurait fait. Mais comment pourrait-elle le savoir, elle qui n’a jamais eu de mère, tout juste un père ? Elle pour qui la figure paternelle n’est qu’un tyran, un assassin ? Elle pour qui l’amour n’est qu’un mot prononcé, un idéal qu’elle voit lorsqu’elle regarde Elendil et Heaven ? Alors le louveteau a eu un mouvement de recul avant d’accepter cette proximité nouvelle, cette preuve de tendresse. Elle ne doute plus qu’elle appartient à la meute. Blottie contre la poitrine de la louve blanche, son oreille écoutant les battements rassurant, la sagesse d’Heaven l’apaise doucement. Elle ne brisera pas sa promesse de silence pour autant mais elle ne s’empêchera plus d’être heureuse. Il est fini le temps où elle subissait sans broncher les colères de son père ou les brimades des autres loups. Elle n’est pas née pour être une Oméga mais une Guerrière. Et elle sera la meilleure.

Ses oreilles se redressent lorsque l’Alpha immaculée lui dévoile la raison de son adoption. Semblables ? Mais Heaven parait si forte, si belle et si sûre d’elle... Shadow ne peut nier qu’elles se ressemblent, même pelage couleur de neige, même regard bleu, malgré que l’un soit plus froid que l’autre. Oh, elle sait que la louve n’est pas née parmi la Feuille d’Albâtre mais elle n’a jamais cherché à en savoir davantage. Alors elle doit son salut à cette ressemblance ? Sa vie ne lui aura décidément pas encore appartenu. Toutefois, la tendresse maternelle d’Heaven a fait naitre une flamme nouvelle dans son cœur encore enfant, la flamme de l’espoir. Celui de voir des jours meilleurs, de connaitre le bonheur d’appartenir à une famille. Elle voudrait la remercier mais ses lèvres se sont refermées pour la dernière fois quelques instants auparavant. Alors, suivant son instinct, elle s’approche d’une petite flaque d’eau. Elle se souvient avoir déjà fait une telle chose, le jour de son arrivée dans la meute. Une image apparait et Shadow gémit doucement de bonheur et de surprise. Cette image la représente dans quelques années, combattant un autre loup bien plus imposant qu’elle pour protéger la meute. L’image disparait brusquement. Alors pour remercier son aînée, Shadow vient lui lécher l’épaule avec respect. Pour son Alpha, elle ferait n’importe quoi. Elle lui décrocherait la Lune si elle le lui demandait. Alors pour elle et pour sa meute, elle deviendrait une Guerrière redoutable. Après tout, l’on est jamais à l’abri d’une guerre...




© Gasmask

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I admire you, you know... [PV Heaven]   

Revenir en haut Aller en bas
 
I admire you, you know... [PV Heaven]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Snow Heaven
» Heaven or hell > Mon mini jeux à 2
» key of heaven
» « From my last burning desire, no force in Heaven, nor Hell, can save your soul »
» [Visunove] Touhou project 13.2 ~ Symphonia of Monochrome Heaven - Arc1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Wolves :: Territoire de la Feuille d'Albâtre :: Repaire de l'Arbre Tombé-
Sauter vers: