Fallen Wolves
Bienvenue sur Fallen Wolves,

Entendez-vous les hurlements poussés par vos confrères ?
Resterez-vous tranquillement à regarder et faire semblant de ne rien entendre ? Bien sur que non, vous allez participer dans ce monde sans pitié qu'est le notre !

Bonne chance.


Un vent de Rébellion semble animer nos Terres. Serez-vous à la Hauteur ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Coup d'état AFF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaala
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 175

Votre Loup
Pouvoir: Lames Aquatiques
Rang: Alpha - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Coup d'état AFF   Dim 27 Mar - 22:13

"L'heure est venue."
Avec: Sekmets ~

45/40/40

"Jamais plus tu ne seras soumise à un autre..."

Quand les premiers loups arrivèrent, Nilaya ne parla pas, elle laissa le choix à Athos de dire ce qu'il avait à dire, après tout, c'était lui le noyau de la Rébellion, il était le pilier qui les porterait tous bientôt, il était aussi sa plus grande fierté.
Il était son ami le plus cher, elle serait sa meilleure arme, sa plus fidèle conseillère... Celle sur qui il pourrait toujours compter.
Quand Torka arriva, ce fut comme à son habitude, à grands coups de grognements et de menaces, cela n'étonnait plus personne à force...
Nilaya vit arriver Gallya, qui comme à son habitude ironisait à merveille tout en ignorant la totalité des faits et de la vérité, sa naïveté était presque drôle...
Puis Moro se joignit à la fête, à la grande surprise de la noire, la sœur de Hige se rangea de leur côté, elle l'en remercia secrètement et silencieusement.
Opium, que Nilaya connaissait seulement de nom ironisa à son tour, rejoignant la nourrice, ses paroles n'étaient que la copie conforme de celles prononcées plus tôt.
Un mouton parmi tant d'autres.
Arriva une des lumières de sa vie, celle qui était comme une sœur pour la louve noire, Pfeiffer, sa meilleure amie, elle ne dit mot mais les gestes parlèrent d'eux-mêmes, elle alla se placer aux côtés de Moro et donc aux siens par la même occasion.
Eira fit son apparition et comme elle s'y attendait, elle fut du côté de son mâle, elle la comprenait après tout, c'était là qu'était sa place.
Quand la petite Alkaïne prit place à son côté, Nilaya ne fut que plus heureuse, sa protégée était avec elle, cela lui donnait une raison de plus pour continuer, elle la défendrait jusqu'à la mort s'il le fallait.
Une certaine Fantôme vint se placer de leur côté également, elle avait intégré la meute il y a peu.
Toxic et Epsilon se mirent du côté de leur sang, c'était à prévoir après tout.
Le bras droit arriva à son tour, suivit de l'alpha actuel: Hige.
Les deux semblaient passablement énervé, Hige n'était évidement pas d'accord avec le fait de céder sa place à Athos, il pensait qu'il méritait plus sa place qu'un "général n'ayant exercé qu'un an", elle n'était pas d'accord avec cela, tout peut changer, peu importe le nombre d'années passées.
Palladium semblait sur le point d'assassiner quiconque se mettrait en travers de son chemin, dans un sens, elle le reconnaissait bien là, du moins ce qu'elle avait entendu dire.
Kuro fit son travaille de Gardien, il tenta de calmer les tensions de "certains" qui semblaient s'échauffer au moindre mot d'Athos, elle le remercia intérieurement.
Varag et Isïl se joignirent également à Hige, arrivèrent Draegon, le guérisseur et Réaïlys la chasseuse, ils se rangèrent de notre côté.

Athos prit le temps de répondre à chacun, il écouta tous les loups, un par un, avec la même considération, il savait écouter, il savait parler, c'était une de ses grandes qualités.

La grande louve noire entreprit de faire de même et commença par le premier arrivé: Torka, elle ne l'aimait pas beaucoup et ne comprenait pas pourquoi tout le monde semblait penser que Torka était le digne héritier d'Empress, pourquoi était-il tous sous ses ordres...
Nilaya pensait simplement que c'était par crainte, il parlait de lui, il critiquait Athos pour quelque chose qu'il faisait lui plus que les autres, elle n'allait pas le louper...
Elle commença d'abord par prendre la défense d'Alkaïne qui s'attirerait la première les foudres du Prince une fois tout cela fini, elle dit, s'approchant des loups en haut de l'aile de l'avion, elle parla d'une voix claire et forte, d'un ton que personne ne lui connaissait, personne, pas même Athos:

"Tout d'abord, j'aimerais m'adresser à toi, Torka, toi qui prétends avoir prit LA bonne décision, qui prétends être celui qui avait le droit de décider, mais surtout, tu critiques Athos pour des choses que tu fais le premier.Tu dis qu'il ne fait que parler de lui, mais toi, que fais-tu en cet instant ? Rien de plus que dire "moi je...", tu refuses de laisser la parole, tu ne fais que ré freiner ce qui t'effraies.
Quant à ta fille ne la juge pas pour des paroles que tu aurais pu avoir par le passé."


Elle vit le loup noir hérisser ses poils aux paroles d'Athos, alors la louve ironisa, sans prendre de pincettes:

"Ô, mais quel bel exemple de maîtrise de soi, tu montres une bien piètre facette du grand Alpha que tu aurais pu être.
Mais pour ça, encore aurait-il fallut que tu le deviennes, puisque tu as eu peur de prendre les responsabilités qui t'étaient destinées et tu as préféré céder ta place à un autre."


Quand elle en eut fini avec Torka, du moins pour l'instant, son regard se posa sur Gallya, elle osait ironiser sur des paroles qu'elle ne comprenait même pas, comment une louve qui a été enfermé pendant si longtemps que son mâle en est devenu un chiffon désarticulé, peut-elle se permettre de telles paroles ?
Comment ?
Nilaya ne laisserait pas une louve aussi stupide et imbue de sa personne critiquer Athos de la sorte, elle répliqua, du même ton calme et fort qu'elle avait employé plus tôt pour parler à Torka:

"Et toi Gallya, dis moi, où étais-tu quand ta fille se faisait bouffer pas une solitaire aussi bête que ses pattes ?
Ah oui, c'est vrai, tu n'étais pas là, alors comment te permets-tu de juger ce que tu n'as pas connu ?
Tu n'en as pas le droit.
Tu es peut-être la femelle de Torka, mais cela ne te permets pas de rabaisser ne serait-ce qu'un des loups de cette meute.
Et si tu dis être triste de voir la meute dans un tel état, pourquoi n'agis-tu pas, au lieu d'être toujours cachée derrière Torka ?"


Lentement, la louve noire se tourna vers Moro, la sœur de leur Alpha actuel, la sœur d'Hige, sa sœur de sang.
Foudre Sinistre l'écouta silencieusement, acquiesçant à ses paroles, elle avait tout à fait raison, la rébellion était en marche et elle était la preuve que celle-ci pouvait marcher, elle prit la parole:

"Je te remercie Moro, pour ta franchise, tes paroles sont véridiques, chacune de nos actions devraient être libre et non dictée par des loups inspirants la peur dans nos entrailles, nous sommes tous égaux, nous n'avons pas à être des pantins de loups trop orgueilleux pour penser plus loin que le bout de leur truffe."

La prochaine louve à prendre la parole fut une certaine Opium, c'était une Espionne assez douée de la meute, Nilaya ne la connaissait pas beaucoup, seulement de réputation à vrai dire, mais elle l'écouta tout de même, avec le même respect qu'elle avait écouté chaque loup avant elle et qu'elle écouterait ceux à venir, ce même respect que certains semblaient avoir oublié.
Elle lui répondit:

"Tu dis qu'Athos parle dans le dos de notre Alpha, mais as-tu seulement écouté ce qu'il avait à dire, vous le jugez sans jamais essayez de comprendre, vous ne voyez pas plus loin que le bout de votre truffe, notre meute souffre et pourtant vous n'avez rien fait.
D'après ce que j'ai entendu de toi, tu aimes tout savoir, mais en quoi cela sera-t-il bénéfique à la meute ?
Des secrets n'ont jamais valu des actions."


Quand sa meilleure amie arriva, le cœur de Nilaya sembla un peu moins lourd dans sa poitrine, son assurance ne fut que plus forte et son envie d'en découdre alla de paire avec.

"Les actions parlent d'elles-mêmes, certains préféreront parler, dire des paroles dans le vent, mais jamais nous ne verrons leurs actions, Pfeiffer vient de nous montrer que la loyauté n'est pas qu'une question de soumission, c'est avant tout un choix, un choix que nous devrions tous être libre de faire."

La compagne d'Hige arriva, c'était Eira, la louve que tu considérais quasiment comme sa sœur, ô comme tu étais déçue de l'entendre employer ces mots...
Comme tu ne comprenais pas qu'elle traite Athos de lâche alors qu'elle ne connaissait vraisemblablement pas le véritable sens de ce mot, puisqu'elle l'employait à tord et à travers.

"Eira, ma sœur, je te pensais plus sage que cela, tu m'as montré tellement plus d'intelligence et de force, plutôt que de suivre ton cœur, tu devrais écouter ta tête parfois...
Je t'aime, tu le sais, mais je ne comprends pas les mots que tu utilises pour qualifier un loup qui a eu le courage de prendre la parole devant toute une meute et de contester un poste d'Alpha.
Pour ce qui est de " se monter contre la meute", il n'a en aucun cas fait cela, il a juste donné le choix à des loups qui ne l'ont quasiment jamais eu, il a fait ce que tout Alpha devrait faire."


Suivit Alkaïne, son discours était des plus magnifiques et celui-ci sonna doux aux oreilles de la louve noire, elle était fière que même la génération suivante se rende compte des problèmes et qu'elle prenne la décision de faire entendre sa voix.

"Tes paroles sont sages Alkaïne et ton esprit est pur, tu es encore jeune mais tu as déjà tellement vécu, tu sais les horreurs que la meute a pu endurer, tu connais la souffrance, tu es bien plus adulte que certains ne le seront jamais.
Cependant, notre but n'est pas d'imposer notre volonté par la crainte ou la terreur, mais bien de montrer que nous sommes une meute forte et proche de chacun de ses membres, peu importe leur rang."


La prochaine louve à prendre place, fut une des dernières arrivées dans la meute, elle se nommait Fantôme et comme son nom le faisait si bien transparaître, elle s'effaça derrière les autres loups qui se trouvaient derrière Nilaya, elle prit tout de même le temps de la remercier:

"Merci de nous rejoindre Fantôme, tu viens de prouver qu'appartenir à cette meute était un choix et non quelque chose que l'on t'avait imposé."

Elle vit alors arriver le fils de Hige, celui-ci n'était arrivé dans la meute que depuis peu de temps et semblait avoir tout à dire et tout à apprendre aussi.
Il se croyait supérieur à Athos et ne dénigrait comme bon lui semblait, il pensait avoir raison sans avoir d'arguments valables.

"Et bien Toxic, tu sembles avoir beaucoup de choses à dire et je les entends et je les écoute même.
Je vais te dire pourquoi le cher Torka que tu défends avec tant d'ardeur se dresse devant Athos, c'est uniquement pour protéger les privilèges qu'il a et je te demande, en quoi ce loup qui aurait dû être notre Alpha a plus sa place qu'un Général qui a œuvré pour sa meute et qui a souffert pour elle ?
Et je me demande aussi...
Où étaient ces grands loups que tu idolâtres quand le Hellhound à explosé ?
Sont-ils venus nous voir Blasphem et moi-même ?
Non, absolument pas, ils n'ont même pas pris la peine de se déplacer pour une générale et un guerrier, ils se sont concentrés sur leurs petites personnes et c'est seulement Athos qui est venu nous sortir de là et nous a conduit jusqu'à la tanière d'Emarok.
Parce que LUI, il prend soin de chacun des loups de cette meute."


Epsilon, un des apprentis de la meute se permit de prendre la parole, lui non plus ne comprenait pas les parles du général, encore trop jeune, il n'avait pas été confronté à tant d'horreurs que cela et il suivrait son sang, il n'avait pas d'autre choix après tout.

"Dis moi si je me trompe, mais tu n'es pas très âgé ?
Tu dis que tu penses Hige digne de nous diriger, mais que sais-tu de comment Empress dirigeait la meute ?
Comment peux-tu dire cela, alors que tu n'as connu qu'un seul Alpha ?"


Palladium fit son entrée, il était suivit de très prêt par Hige, les deux entendraient son discours ensemble, mais elle pala à Palladium en premier, elle prendrait le temps de parler à son Alpha plus tard.

"Et bien Palladium, je ne pensais pas que notre Bras Droit serait aussi agressif et encore moins que celui-ci irait jusqu'à insulter les membres de sa propre meute.
Tu donnes toi aussi, une bonne image de maîtrise à tous les loups ici présents.
Je te félicite.
Notre meute à de quoi bien se tenir avec un Bras Droit de ta trempe."


Elle se retourna vers celui qu'elle considérait comme son frère, celui qu'elle avait vénéré pendant très longtemps...
Elle n'oubliait en rien ce qu'il avait fait pour elle, mais il fallait l'avouer, il n'avait pas la trempe pour être l'Alpha Sekmet, encore, Alpha Esobek, ça aurait pu passer, mais il était trop doux et calme pour être celui qui dominerait les Sekmets.

"Tu sais mon frère... Tu as toujours été celui en qui j'avais le plus confiance, ne prends pas mes paroles pour de la trahison, ne prends pas mes actions pour de la traîtrise, tout ce que je veux, c'est faire au mieux pour la meute.
Tu dis qu'Athos a tord, mais il n'a fait que servir sans jamais faillir.
Et toi, où étais-tu quand les Hellhounds ont explosé et que Blasphem m'a tiré loin de l'épave de l'avion alors qu'il était dans un état pire que le tien, où étais-tu quand Athos m'a emmené voir Emarok ? Où étais-tu ? Avec celui que tu as toujours préféré."


Oui, elle en voulait beaucoup à Hige, ne serait-ce que de l'avoir laissé et de s'être occupé d'un autre "haut gradé" plutôt que de venir voir si sa sœur allait bien, peut-être n'était-il plus vraiment son frère après tout...
Rien que le fait d'y penser la rendait triste, mais elle n'en montra rien.

Elle se tourna ensuite vers Kuro, leur gardien, il était celui qui devait calmer les tensions, il était celui si qui elle comptait pour qu'il soit du côté de la justice, les paroles qu'il dit étaient lourdes de sens et il n'avait en aucun cas tord.
Elle lui sourit, pour la seconde fois ce jour, elle sourit:

"Merci Kuro, tu mérites bien ta place de gardien, tu es le mieux placé parmi nous tous, tu ne pers pas de vu le fait que nous ne sommes pas là pour nous sauter à la gorge mais pour sauver notre meute.
J'aimerais que ce que tu dis fasse réfléchir certains d'entre nous, mais malheureusement, je crois que tout espoir est perdu."


Varag prit la parole mais ne dit pas grand chose, la louve noire le regarda, prit le temps de l'écouter et lui répondit calmement:

"La place d'Alpha devrait être occupée par un loup choisit par la meute et seulement dans ce cas, tu dis que c'est "SA" place, mais avons-nous choisis réellement ?
Non, ce choix n'a été celui que d'un seul loup pour le reste d'entre nous, je ne suis pas d'accord avec cela, non, jamais."


Isïl observa longuement l'assemblée et la louve noire la regarda faire, cela la fit presque sourire quand la louve grise se mit du côté d'Hige alors qu'elle semblait être agacée de tous les loups présents, elle non plus ne savait pas trop quoi penser.

"Si tu doutes tellement de la capacité d'Athos à nous diriger mais que tu sembles si prompte à juger sans savoir, peut-être pourras-tu m'expliquer en quoi Hige s'occupe plus des loups de notre meute ?
Cependant, tu as raison, nous devrions occuper notre temps autrement, car tout ceci devrait déjà être fini."


Un des guérisseurs de la meute arriva à son tour, c'était un certain Draegon, Nilaya ne le connaissait pas beaucoup mais il lui plaisait déjà, après tout, il défendait Athos et cela, rien que cela le rendait plus important à ses yeux.

"Il est vrai que notre meute s'empâte dans son confort et dans l'illusion que rien d'autre ne pourra nous arriver, c'est pour cela, qu'il nous faut nous préparer, après tout, le pire est sûrement encore à venir, nous devons tous être aptes à pouvoir nous défendre."

Elle voit arriver Réaïlys et celle-ci ne dit mot, se contentant de se placer de son côté, elle fait un signe de tête à la louve noire, puis lui dit:

"Tu as fait le bon choix, celui d'une meute digne, fière et forte, je te remercie Réaïlys."

Enfin se finit la première tournée de loup, pour l'instant, les avis divergeaient et Nilaya ne doutait pas de la victoire d'Athos, alors elle attendit ses prochaines paroles.

~~~~~~~~~~


Nilaya décida de rester auprès de ceux qui se trouvaient en bas, sa place était auprès d'eux et ainsi, elle appuyait ses propres paroles par ses gestes, elle voulait être proche de sa meute, proche de sa famille et elle le prouvait en cet instant.
Dans un élan de passion, elle se joignit à Athos, elle l'écoutait depuis longtemps déjà et son discours lui semblait tout à fait logique, elle ajouta cependant:

"Beaucoup ici disent qu'Hige mérite plus sa place que toi Athos, mais ont-ils déjà eu l'occasion de te voir Alpha ? Non, ils jugent encore une fois sans savoir.
Je suis de ton côté, tant que tu protégeras cette meute comme ta propre famille, je te suivrais car ton cœur est pure et ta voix porte les bonnes paroles."


Hige attaqua verbalement Athos après ses paroles, il répondit qu'il ne l'accepterait pas comme Alpha et qu'il devrait être tué si celui-ci voulait l'évincer.

"Hige, mon frère, tu n'as même pas remarqué que notre meute se meurt, elle se complaît dans sa luxure et tu n'en as rien vu, je t'en prie, essaye d'écouter ce qu'il a à dire, ses paroles sont celles que tu aurais pu prononcer par le passé.
Je t'aime et j'espère que tu ne m'en voudras pas, mais ta place, n'est pas en tant qu'Alpha de cette meute."


Quand Palladium reprit la parole, ses mots firent dresser les poils sur le dos de la louve noire, elle ne l'aimait pas, elle ne le connaissait pas mais détestait déjà sa façon de parler au loup qu'elle adorait, elle le haïssait du plus profond de son être, ne serait-ce que par pure envie de lui rabaisser son caquet.

"Te sens-tu à ce point supérieur Palladium, que tu ressentes le besoin irrépressible de tout rabaisser ?
Te crois-tu être le Bras Droit parfait que tu n'oses même pas être toi-même et agresses tout le monde ?
Tu en es même réduit à te cacher derrière ton Alpha..."


Torka répondit à son tour, lui non plus elle ne l'aimait pas et ne se gênait pas pour lui faire remarquer, elle le fixa de son regard violet et ajouta:

"Tu dis que l'honneur n'est pas dans le vocabulaire d'Athos, mais qu'en est-il du tien Torka ?
Tu oses critiquer un loup qui a eu le cran de prendre la parole devant toute la meute, n'est-ce pas là, de l'honneur et de l'assurance à l'état pur ?"


Enfin, il arriva, le loup qu'elle attendait tant, celui avec qui elle avait pu renaître un peu, durant cette journée qu'ils avaient passés ensemble...
Elle suivit Blasphem du regard, elle le suivrait qu'importe ce qu'il ferait.
La noire joignit sa voix à la sienne, acquiesçant:

"Sa rage n'a d'égal que son self-contrôle.
Encore faudrait-il qu'il connaisse ce mot..."


La louve fit un sourire à Blasphem et se tourna vers Epsilon.

"Tu ne fais que répéter ce que tu as dit plus tôt, tes paroles n'ont aucun sens."

Elle vit Kuro et confirma son accord et ainsi le remercia.

"Encore une fois tu prouves ton aptitude à comprendre plus vite que les autres, je suis fière de te compter parmi nous Kuro, merci."

Quand elle vit Gallya se rapprocher d'Alkaïne, elle garda un œil sur la louve blanche et se décala vers celle-ci imperceptiblement, elle ne voulait pas qu'elle l'influence ou qu'elle ne lui fasse du mal, après tout, elle la protégerait jusqu'à la mort, même si elle devait se battre avec la mère de la petite.

"Tu sais Gallya, tu devrais respecter les décisions de ta fille, Athos ne s'en sert en aucun cas, elle a été libre de ses choix, elle est libre de faire ce que bon lui plait, elle ne devrait pas être enchaînée à des parents qui disparaissent.

Nilaya avait dit tout ce qui lui était sur le cœur et cela lui faisait du bien, elle respectait tous les loups présents mais elle était plus que tout, attachée à ses idées.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org
 
Coup d'état AFF
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» calcul du coup d'un token (lien)
» [LEGO] Coup de coeur"metal sonic"
» [Événement] Marquer le coup avant Cata' ?
» [Moc] Takanuva avec un long coup
» [Blog] Le coup de gueule de fin 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Wolves :: Autres-
Sauter vers: