Fallen Wolves
Bienvenue sur Fallen Wolves,

Entendez-vous les hurlements poussés par vos confrères ?
Resterez-vous tranquillement à regarder et faire semblant de ne rien entendre ? Bien sur que non, vous allez participer dans ce monde sans pitié qu'est le notre !

Bonne chance.


Un vent de Rébellion semble animer nos Terres. Serez-vous à la Hauteur ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Heaven
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 56

Votre Loup
Pouvoir: Neige Éternelle
Rang: Alpha - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.   Mar 24 Mar - 22:45


Heaven
ÂGE ; QUATRE ANS • MEUTE ; FEUILLE D'ALBÂTRE • RANG ; ALPHA ♀ • SEXE ; FEMELLE • ESPÈCE ; LOUVE ARCTIQUE.



CARACTÈRE ••
Ô, tendre enfant. Autrefois, si joviale et entêtée. De ces jours délicats et paisibles, seules les cicatrices sont restées. Les marques se sont accumulées sur une silhouette déjà abîmée. Elles ont érodé ses sentiments pour ne rendre sa volonté que plus violente. Ses choix sont calculés avec une rigueur exceptionnelle, et ses sourires sont si rares qu'ils paraissent angéliques. Fatiguée jusqu'à la moelle. Épuisée jusqu'à l'os, et féroce comme une lionne acculée. Jamais, Heaven n'a su abandonner. Même lorsque le pardon aurait dû être donné, l'Apha a cultivé sa colère.
Sûrement aveugle, elle n'a jamais su remarquer à quel point elle était entourée. Elle n'a jamais été capable de voir les regards qui se posaient sur sa silhouette, qu'ils soient hantés par la gratitude, l'amour ou la tristesse. Non. Heaven n'a jamais su rien voir d'autre que sa propre douleur. Que ses propres démons, et n'a jamais prêté aucun crédit à ceux des autres.

Puis, il eut Lui. Il a ravivé les anciennes plaies, rendu le deuil plus difficile et pourtant, avant son arrivée dans son monde, elle n'a jamais été capable de tourner les feuilles de son propre livre. De sa propre histoire. L'Alpha de la Feuille d'Albâtre n'était qu'un spectre d'un passé houleux.
Un fantôme étroitement lié à sa jumelle disparue.

PHYSIQUE ••
La neige.
Ah, la neige.
Son blanc ensorcelle. Sa douceur hypnotise. Son froid pétrifie. Puis, dans cet amalgame de blanc laineux, il y a une silhouette, plus blême encore. Indolente, son visage aux traits délicats est tourné obstinément vers les cieux qui pleurent. Un sourire fleurissait sur ses lèvres ourlés de noir, autrefois. Il illuminait ce tendre éclat, aussi léonin que celui des Fantômes des Montagnes. Certains murmurent de sa grâce qu'elle est similaire à celle des Léopards des Neiges. Sûrement parce que leur habitat est semblable, cette dame à la pelisse immaculée a cultiver cette apparente fragilité.
Son ossature est fine, taillant un canidé très volumineux mais aérien. Sa peau rosée, dissimulée aux yeux de tous par une fourrure soyeuse qui absorbe les rayons lunaires, est continuellement froide. Parfois, des engelures se laissent entrevoir, cultivant les interrogations concernant cette dame qui hantait, à l'époque, les plus hauts monts.
Dans son regard orageux naissent les plus belles émotions, souvent engendrées par une présence inopinée. Il est là, si proche. Il éveille ses plus doux sourires et ravivent ses plaies aussi certainement qu'Il anime son cœur de tintements lancinants.
Heaven est sûrement une louve d'une beauté certaine. Quelques têtes ont tourné sur son passage, mais ils sont trop peu à avoir eu l'occasion de suivre ses courbes sinueuses.

Histoire


« Indifférence »

L'indifférence est un défaut, qu'ils disaient. Elle voulait bien le croire, Arya. Son propre cœur ne lui appartenait pas. Son âme n'était qu'un objet de désir pour des loups qui ne cherchaient que son titre et ses privilèges. Élevée pour n'être que celle qui donnera des enfants à cette meute qui en manque cruellement. Arya avait rêvé d'une autre vie, à cette époque.
Lentement, mais sûrement, c'est l'Indifférence qui est devenue maîtresse de son être. C'était sa façon, sûrement, de se protéger. De ne pas souffrir de ces terribles projets.

« Père, je vous en prie ! »

Ils faisaient obstinément la sourde oreille. Ce père et cette mère. Ces tyrans qui régnaient sur son existence bien rangée et ces sourires faux qu'ils lui adressaient.

« Soyez une gentille fille, Arya. Vous êtes une dame, désormais. »

Elle réprimait ses ricanements. Elle annihilait ses pulsions qui poussaient au meurtre. Puis, il y eut ce viol pénible. Cet acte barbare d'un père qui offre sa fille en pâture à un Alpha voisin pour maintenir les frontières intactes. De Princesse, Arya était devenue un traité de paix.
Le mâle, beau et intelligent, aurait sûrement pu lui plaire. Ce fut le cas, au début. Avant que les grands yeux violacés de l'Alpha ne lisent en cet individu toutes les morts qu'il avait semé.
Avant qu'elle ne comprenne qu'il était un meurtrier.

« Père, je vous en prie… »

Ses sanglots ne trouvèrent d'écho dans cette nuit noire où la Meute fut exterminée. La paix précaire avait été rompue. Le traité n'avait pour but que d'engendrer la progéniture d'un monstre pour ne plus subir les sévices perpétuelles, et même pleurer sa famille ne sembla pas l'en détourner.

Un an.
Un an, avant que son calvaire ne soit écourté. Un loup en avait eu assez. Un mâle si tendrement amouraché de l'Arya enchaînée, déchira ses liens et s'échappa avec sa belle.
Un an, avant que les chaleurs n'arrivent.

« Tendres Amours »


Ils étaient nés à la début mars, dans les hautes steppes gelées. Les caribous s'approchaient à pas vifs, les adultes le savaient. Arya se reposait paisiblement, aux côtés de ses nouveaux-nés déjà forts et vigoureux. Ils étaient trois. Ils étaient beaux et bataillaient férocement contre son flanc.

« Heaven. Mon Paradis… »

Bien sûr. D'un regard interrogateur, la dénommée relevait les yeux, le temps d'un sourire et repartait jouer. Arya l'aimait plus que tout. Plus qu'elle-même. Parce qu'au fond de son cœur fatigué, cette louve détrônée sentait qu'elle lui ressemblerait. Que, dans cet avenir proche ou éloigné, les drames se succéderaient.
Lorsque son regard rencontrait les autres silhouettes de ses enfants, il n'y eut que du désespoir. Celui de ne pas être à la hauteur. Celui de ne pas avoir su protéger les siens, et d'avoir apporter en ce monde des mômes qui mourraient sûrement tôt.
Ah, ce pessimisme légendaire.
Ah, cette souffrance intérieure, cachée derrière des sourires pauvres et fades. L'Indifférence était de retour.
Sûrement que son amie l'Indifférence ne l'avait jamais quittée.

« Caresse sur l'Océan gelé »


Heaven. Heaven.
Ô, doux mômes esseulés. Son père avait disparu. Sa mère était tombée, quelque part dans un trou abyssale, pour ne revenir qu'estropiée. Doucement, la pente avait été dévalée. Les enfants ont tenté de survivre comme il était possible de le faire. Ils dévoraient cette viande malade qu'Arya apportait à intervalles irréguliers, et jouaient difficilement durant ses absences qui s'allongeaient. L'Hiver était loin. L'été était là, et les fleurs aussi.
Puis, à mesure que leurs pas s'éloignaient du chemin initial, les grandes plaines verdoyantes ont laissé place à des océans de blanc.
Heaven n'avait pas saisi la dangerosité des lieux. Pas plus que ses frères et sœurs. Pas plus que cette mère qui s'était envolée, une énième fois.

« Ça ira. »

Qu'il disait l'aîné. Les fillettes maladroites ont acquiescé, et ont calqué leur route sur la sienne. Ils riaient, à cette époque. Longuement, sans même réaliser qu'il n'y avait rien pour rire. C'était seulement une manière d'endiguer la fatigue qui s'arrimait à leurs chevilles. Petits, et continuellement en mouvement. Ils migrent vers des terres oubliées.

Lentement, mais sûrement, ils ont progressé.
Et les jeux ont cessé.
Un corps s'est échappé. Piégé dans les eaux glacées. Épuisé de trop lutter. Sans même prévenir, les berges se sont libérées de leur fardeau translucide et brillant, en s'assurant que les louveteaux innocents y étaient. Sira avait rejoint son aîné à une vitesse alarmante. Peut-être avait-elle espéré pouvoir le sauver. Heaven avait sauté, aussi. Elle a cherché les silhouettes, même lorsque celles-ci sombrèrent dans l'onde. Même lorsque ses iris brûlèrent. Même lorsque le souffle commença à lui manquer.
Heaven a été sauvée.
Arya était arrivée à temps, juste avant que sa fourrure imbibée ne soit attirée vers les fonds marins. Elle a récupéré la môme transie, et n'a pas pleuré ceux qui étaient décédés.

« Sira… Sira… Rian… »

Ses cris résonnaient. Petit Paradis, aux muscles et à la conscience atrophiée, a hurlé jusqu'à s'en déchirer les poumons. Les cordes vocales ont explosé à être tant sollicitées.
Puis, le silence est retombé.

« Après Eux »


La neige est tombée sur la première année des louveteaux. De la fratrie, n'a survécu qu'Heaven. Heaven, un trésor décharné. Malade. Au corps chétif et pauvre. Elle se privait de tout. De manger. De dormir. De ressentir.
Les paysages ont perdu leurs couleurs chatoyantes, et le temps où le bonheur régnait sur son cœur était finalement révolu.
Arya avait observé ce spectacle, fascinée. Horrifiée. Dégoûtée par ce que cette vie a pu apporter à cette famille de misère. Rien. Rien, si ce n'est la désolation. Rien, à part cette tristesse qui s'était lentement imposée en maîtresse désincarnée.

« Mon Ange… »

L'enfant avait cessé de répondre. Ses lèvres désespérément closes, sa voix n'a plus jamais été entendue à cet instant. Son propre deuil était trop lourd à assumer pour un si jeune môme. Trop difficile de porter son propre corps et celui d'une mère à l'agonie quand la première année est à peine fêtée. Heaven avait renoncé.
Abandonné l'idée de se reconstruire après ces morts atroces. Le premier avait été ce père. Arya disait qu'il avait seulement été rendu à la terre après des années d'existence paisible. Petit Paradis savait, elle.
Que son père était mort. Emporté par cet Alpha tyrannique qui les poursuivait. Tué pour avoir osé arracher la malheureuse femelle à ses griffes.
Heaven avait vu ce regard.
Avait perçu cette haine lorsque le mâle avait remarqué sa présence dans les herbes épaisses.
Puis, l'océan lui avait volé sa fratrie.
Elle avait survécu, pourtant.
Elle avait assassiné ses propres frère et sœur pour réchapper de cette eau gelée. Le pardon ne lui avait pas été accordé. Comment aurait-elle pu s'octroyer la paix de l'âme ? L'enfant a seulement renoncé à ce qu'elle était.
Et, finalement, Heaven s'est retrouvée seule. Les souvenirs sont flous à ce sujet. Simplement, un soir, Arya était là. Le lendemain, lorsque l'astre chaud s'est levé pour incendier les cieux, sa chaleur avait disparue.
Le palpitant s'est brisé définitivement, à cet instant.
Un an, trois mois et désormais orpheline d'une famille décimée. Dispersée ça-et-là au gré des vents de la Toundra.
Définitivement, son cœur s'est fermé.

« Elle sera sauvée »


Certains murmuraient qu'une Déchue errait librement. Elle était indépendante, et pourtant. Son corps et son âme portaient les stigmates d'un passé houleux. Cette histoire, relatée par l'un de ses informateurs, toucha quelqu'un. Un éminent mâle, déjà âgé. Il avait écouté, encore et encore. Il ne se laissait pas de cette légende qu'il ne pensait pas véridique.
Fasciné par une enfant qui faisait pleurer les cieux. Dans son sillage, la neige tombait en été. Sur son passage, les flaques naissaient. Certains chuchotaient qu'un esprit de l'eau vagabonderait dans les terres, offrant sa bénédiction à quiconque lui adressera la parole.
Puis, les médisances commencèrent. Les meurtres pavaient sa route, et plutôt que d'être promis à un avenir clair, ceux qui rencontraient l'esprit étaient condamnés à mourir.
Les commérages enflaient, sans que personne ne connaisse la véritable version. Heaven attendait.
Elle patientait calmement qu'un être soit prêt à écouter sa vie telle qu'elle a été vécu. Le temps s'échappa. Son deuxième hiver fut plus rude que tous les autres. Le froid. La solitude.
Les engelures frappèrent sa peau fine, y traçant des sillons complexes qui abandonnèrent ensuite des cicatrices rougeaudes.
Mourante, la môme.
Condamnée à rejoindre les siens avant d'avoir pu réellement exister pour elle-même. Ses pas continuaient de résonner dans la pénombre, sans qu'elle ne s'octroie un moment de repos. Inlassablement. Infatigable, l'enfant avait marché jusqu'à ne plus sentir son corps tremblant.

« Quelqu'un… »

Mourir seule est une hantise qui ne quittera jamais cette vulnérable gosse de la Toundra. L'idée même de disparaître sans apposer son souvenir à quelqu'un était terrifiant.
Sa voix n'explosa pas, néanmoins. Elle s'écroula, simplement. A une frontière ou à une autre. Elle ne parvenait pas à attendre que quelqu'un l'accompagne dans son dernier voyage, et ses paupières tombèrent. Mourir n'avait rien d'une pénitence, pour celle qui ne possédait strictement rien. Pas même son propre souffle.
Au loin, un chant se répercuta.
Un son mélodieux, et infiniment triste.

« Ne meurs pas avant d'avoir raconté ton histoire. »

Le silence sembla se rompre et la neige reprit son ballet hypnotique. Quelle histoire ? Il n'y avait rien à dire. Elle n'avait rien à conter aux louveteaux innocents, de peur qu'ils ne soient plus jamais les mêmes après ça. Sa douleur n'appartenait qu'à elle. A Heaven et ses démons.

« Je veux vivre… »

Les mots, brisés. Les larmes avaient coulé sur ses joues d'albâtre, témoignant d'une souffrance contre laquelle personne ne peut lutter, pas même l'esprit qui faisait tomber les flocons sur les chemins.
D'autres loups s'approchèrent et l'encerclèrent, comme une armure. Ou une famille. Ils soignèrent ses plaies. Ils gonflèrent son estomac des meilleures chasses qu'ils faisaient, et s'ingénièrent à lui rendre un semblant de sourire.
Le mal était fait, toutefois. Le visage de Petit Paradis demeurait obstinément fermé. Sa voix était devenue rauque de s'être tant privée de fredonner, et son palpitant s'était retrouvé prisonnier de cette carapace qui lui avait paru, il y a bien des lunes de ça, bénéfique.

« Les Morts… »


Les larmes ont glissé, une énième fois. Pour ce père qu'il avait été. Pour cette âme qui a été abandonnée. Pour cet Alpha qui s'était illustré à son rôle et l'avait traitée comme l'une des leurs.
Heaven pensait que sa présence apparaîtrait comme indésirable au nouvel Alpha, et qu'elle serait jetée dehors. Dieu, ce qu'elle pouvait avoir tort.
Il n'y eut pas d'autre Alpha. Les regards convergèrent dans sa direction lorsque le Bêta annonça, l'œil humide, qu'Hélio étant mort sans héritier, c'était sa fille adoptive qui succédait à son règne.
Dès lors, Heaven devenait officiellement Alpha de la Feuille d'Albâtre, sans même vouloir prétendre à ce titre. Les débuts semblèrent très difficiles pour tous. Beaucoup traitaient la régente comme une étrangère, et ne se gênaient pas pour discuter ouvertement ses ordres et contester son autorité. Bien vite, son règne fut dicté par la terreur.
Vue comme une enfant tyrannique, colérique et impitoyable, la meute prospéra. Les proies abondèrent et les chasses menées par l'Alpha ramenaient des repas décents, y compris pour les Omégas. Peu à peu, le respect a été gagné.
Au contact de ces créatures exceptionnelles, Heaven a retrouvé un goût particulier pour les relations sociales qu'elle avait fuit jusqu'alors. Son cœur - celui d'une enfant esseulée - a commencé à exprimer ses besoins.
Celui d'être aimé.
Celui d'aimer.

« Nés des Anges »


Ils sont nés, les enfants adorés. Ils étaient désespérément attendu par la meute. Heaven n'avait pas d'Alpha. Pas de compagnon. Pas d'amour. Seulement une affection débordante pour un mâle, et de l'intérêt pour un autre. Son regard s'est détourné de la silhouette de son Bêta, respectueux et doux, pour céder aux avances d'un autre, violent et indifférent.
Elle s'en fichait, éperdument. Elle n'était qu'une odeur entêtante à ses yeux, charmé par les chaleurs de la louve, et lui n'était qu'un instrument pour offrir une descendance aux siens.
Ni plus ni moins.
Enceinte, la Feuille d'Albâtre n'a plus jamais croisé le chemin du mâle, et ce dernier ne s'est pas manifesté pour reconnaître sa progéniture. Des enfants sans père.
Puis, les liens avec Elendil se sont affermis, et le pas a été franchi.
Désormais, la Meute compte deux Alphas. Un couple inséparable qui se complète volontiers.


Pouvoir


« Neiges Éternelles »

La neige tombe des cieux, même en été. Elle tombe et s'accumule, appelée par le chant doucereux d'une louve attristée. Heaven est, depuis toujours sûrement, capable de réclamer eaux et cristaux figés aux cieux clairs. Ils se plient à ses volontés et pleurent pour soulager ses peines. Désormais adulte et entraînée, l'Alpha de la Feuille d'Albâtre peut créer des étendues d'eau assez restreintes, façonnant des flaques fraîches où il est possible de se désaltérer. Sa seule limite est imposée par son environnement ; Celle de ne pas être capable de créer quoique ce soit dans un lieu totalement aride.


© FICHE CRÉÉE PAR REIRA DE LIBRE GRAPH'


Dernière édition par Heaven le Mar 1 Sep - 18:51, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaala
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 175

Votre Loup
Pouvoir: Lames Aquatiques
Rang: Alpha - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.   Mer 25 Mar - 12:05

Hey ma Heavy d'amour <3
Tout d'abord bienvenue à toi et ta belle loupiotte <3
Je te laisse terminer la présentation tranquillement, juste que le nom du pouvoir est donné par les admins lors de la validation, donc se ne sera pas forcement ça Surprised

Bon courage pour tout finir <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org
Heaven
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 56

Votre Loup
Pouvoir: Neige Éternelle
Rang: Alpha - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.   Mer 25 Mar - 16:33

Hello Louloute ! :3
Merci Nila ♥ Ravie d'être parmi vous…
Pas de soucis pour le nom, il peut être provisoire, ça m'est égal :3 Tant que le prochain est badass, je serais partante. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaala
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 175

Votre Loup
Pouvoir: Lames Aquatiques
Rang: Alpha - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.   Mer 25 Mar - 17:41

Je te le donnerais quand tu seras validé :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org
Heaven
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 56

Votre Loup
Pouvoir: Neige Éternelle
Rang: Alpha - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.   Mer 25 Mar - 20:21

Voilà, j'ai terminé ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaala
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 175

Votre Loup
Pouvoir: Lames Aquatiques
Rang: Alpha - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.   Mer 25 Mar - 21:04

Très belle histoire !

Je te valide donc avec joie Very Happy

Ton nom de pouvoir est donc, à ton choix: "Neige Éternelle" et "Glace Éternelle" pour le pouvoir de ton frère (si tu souhaites le jouer par la suite, il aura un pouvoir semblable au tien, donc voilà :3)
Tu pourras aller ouvrir ta feuille de personnage également !

Amuse toi bien !

Kaala.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org
Heaven
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 56

Votre Loup
Pouvoir: Neige Éternelle
Rang: Alpha - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.   Mer 25 Mar - 21:18

J'aime beaucoup les noms ! Merci Nila ! c: Je jouerai peut-être Shira (soeur) ou Razel (frère) je ne sais pas encore... Je m'occupe de la feuille demain :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaala
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 175

Votre Loup
Pouvoir: Lames Aquatiques
Rang: Alpha - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.   Mer 25 Mar - 21:20

Ah, okey, donc les noms seront redonnés à ce moment là, garde le tien pour le moment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ombre et Sa Lumière ~ Heaven.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CLASSEMENT - De l'ombre à la lumière -
» Diafutua, 220k€, BC. De l'ombre à la lumière !!!!
» l'ombre et la lumière - un scenario Delta Green - 22 octobre 2010
» L'ombre et la lumière [PV Anhlyr]
» De l'ombre à la lumière [Récit - A lire uniquement]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Wolves :: Hors RP :: Identité :: Présentations Validées-
Sauter vers: