Fallen Wolves
Bienvenue sur Fallen Wolves,

Entendez-vous les hurlements poussés par vos confrères ?
Resterez-vous tranquillement à regarder et faire semblant de ne rien entendre ? Bien sur que non, vous allez participer dans ce monde sans pitié qu'est le notre !

Bonne chance.


Un vent de Rébellion semble animer nos Terres. Serez-vous à la Hauteur ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zagan
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 84

Votre Loup
Pouvoir: Souffle du Dragon
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Mar 23 Juin - 11:49



WITH SARYA
«Que la chasse... Commence.»

Vous parlez de malchance ? J'ai plus perdu en quelques heures, qu'en quatre ans d'existence. Ma famille. Ma meute. Mon honneur. Alors question malchance, je commence à m'y connaître. Quitte à être seul désormais, autant l'être jusqu'au bout, et s'isoler. Se cacher. Je cherchais la tranquillité et le silence. Pour ça, il n'y avait pas meilleur endroit que le labyrinthe. Un lieu ou même les pensées finissent par se perdre. Je m'y suis donc rendu, j'ai contemplé les immenses murs de pierres et y ai trouver une entrée. J'y est pénétré sans aucune hésitation et m'y suis enfoncé d'un pas franc. Mon but ? Ne plus avoir à me soucier de quoi que ce soit d'autre que trouver la sortie de se casse tête. Évidemment je prévoyais de prendre mon temps, sans trop réfléchir. Une promenade si vous préférez, mais dans un endroit lugubre et étroit. J'avançais à vitesse constante, tournant à droite, puis a gauche, puis de nouveau à droite. Je ne m'arrêta pour la première depuis que j'était arrivé, qu'en présence de cette odeur. Elle m'était si familière et si étrangère en même temps. Je l'avais déjà sentie quelques pars, le tout étais de se souvenir où. Mais il était difficile dans cet endroit d'établir des repaires même odorants. La mousse humide poussant sur les murs, dégageait elle aussi une forte odeur, se mélangeant ainsi à celle de cette louve. Oui c'était bien une louve. Son odeur attirante. Il me fallait à tout prit la trouver.

Traquant son odeur, je me suis mis à courir. Qui était-elle ? Je devais le découvrir, pour satisfaire ma curiosité et mon ego. C'est donc en la poursuivant que je suis arrivé au cœur du labyrinthe. Un gigantesque cercle d'herbe sèche, entouré de grand murs de pierres moussues et trois passages différents. Celui par lequel je venais d'arriver, et deux autres différents. Pas de louve en vue, pourtant son odeur était bien présente à cet endroit, elle ne devait donc pas se cacher bien loin. J'allais jeter un coup d’œil à la deuxième porte, quand j'entendis une brindille craquer venant de la troisième. Je m'étais alors retourné et avais aperçus un bout de queue noire filant à travers le labyrinthe. L'aurait-elle fait exprès ? Se faire courser l'amusait-elle ? Pour une raison qui m'es encore inconnue aujourd'hui, je m'étais pris au jeu. Je m'étais précipiter pour la rattraper et finit par tourner en rond. Quelle folie ! J'étais donc revenue sur mes pas et l'ai de nouveau aperçus dans la direction opposée. J'ai alors bondit, mais elle avait réussit à fuir. Elle avait toujours un temps d'avance sur moi, connaissait-elle cet endroit sur le bout des griffes ?

Après avoir suivit les quelques traces de pattes dans la poussière, je suis de nouveau retomber au cœur du labyrinthe. Personne. Toujours cet odeur. Mais la pièce était vide. Si ce n'est qu'un détails avait changé. Un lapin baignant dans son sang gisait au centre. Aurai-je fais une erreur en m'approchant ? Je ne saurai vraiment répondre. Je m’apprêtait à renifler l'odeur de son tueur quand la grande louve noire sauta sur moi et me plaqua au sol de tout son poids. J'étais incapable de trembler, incapable d'avoir peur, incapable de bouger. J'étais comme hypnotisé par ses yeux rouges. Son œil gauche était griffé, comme le mien. Je me devais alors de ne pas oublier les bonnes manière, malgré la posture dans laquelle je me trouvais actuellement.


«Enchanter belle guerrière, permettez moi de me présenter. Zagan le cracheur de feu, pour vous servir.»

TO BE CONTINUED

© Codage par Toundra. Toute copie totale, ou même partielle, est interdite.



Dernière édition par Zagan le Mer 15 Juil - 15:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pixelartminecraft.com/
Sarya
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 22

Votre Loup
Pouvoir: Rédemption de la Faucheuse
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Mar 23 Juin - 13:37


«Que la chasse... Commence.»
Avec Zagan~



"Ce que tu chasses peut te chasser un jour, si tu ne mets pas vite fin à sa vie."

Cette phrase, je l'ai tellement entendu, on me l'a tellement rabâché, elle est entrée encore et encore dans ma tête.
Et elle est y est restée.
Tuer ou être tué, telle est la règle de cette vie.
Je ne passerais pas toute ma vie à être chassée, se ne sera JAMAIS ma vie.
Sur ses dernières pensées, Sarya mit fin à la vie de la louve qu'elle avait traqué, cette jeune louve qui l'avait regardé de travers et qui l'avait insulté du regard.
Lui rappelant sûrement de mauvais souvenirs.

~~~~~~~~~~

Une Ombre avance, elle trottine d'abord puis accélère, faisant des dérapages à la limite des pierres coupantes, elle sait ce qu'elle risque si elle se loupe mais elle sait aussi ce qu'elle joue si elle échoue à son entrainement.
Son âme, elle essaye tant bien que mal de la purifier, mais avec tout ce qu'elle voit dans celle de ceux qu'elle "punie", c'est compliqué.
La grande louve noire, elle est imposante, mais sait gérer chaque centimètre qui compose son anatomie, elle est la seule à être arrivée à ce niveau d'entrainement et qui n'en a jamais assez.
Jour et nuit, elle s'entraine, elle veut récupérer sa place, elle veut gouverner.

Elle vire sur le côté gauche, manque de se louper et grogne de son inattention, elle n'aime pas se rater, tout ce qu'elle veut, c'est se surpasser et son corps en est le témoin.
Un jour, elle s'imposera à nouveau.
Elle l'a juré.
Elle arrive en moins de temps que d'habitude au centre de ce labyrinthe qu'elle ne connait que trop bien, elle passe souvent, au moins une fois par semaine, elle se l'impose, elle veut arriver au centre plus rapidement chaque jour, et en ce jour, elle se félicite tout particulièrement.

Une seconde de trop, le vent lui ramène une odeur qu'elle ne connait pas, elle relève la truffe, face au vent et renifle plus fort.
Inconnu.
Elle baisse la tête et entend au loin, une pierre qui roule, visiblement, le loup est bien maladroit, elle avait senti un autre canidé, un mâle peut-être, un solitaire, sûrement.
Il l'a senti, car il accélère l'allure, vu l’intensité de l'odeur, il ne doit pas être très loin, manque de chance pour lui, elle connait ce labyrinthe mieux que personne, mais elle sait que son odeur va la trahir, alors elle ne courra pas longtemps, juste histoire de le déboussoler aussi.
Ses sens sur le qui-vive, elle redresse les oreilles, s'élance de tout son corps sur la droite cette fois si.
Il la suit, parfait, elle vire sur la droite puis sur la gauche, le ramenant sur ses propres pas, il allait devenir fou et elle serait l'objet de sa folie, ce qu'elle pouvait aimer jouer avec les autres loups, qu'est-ce qu'ils sont faibles.
Quand Sarya en eu marre, elle fit un virage et attendit dans un coin le bon moment.
Une seconde plus tard, la grande louve au pelage d'un noir charbonneux avait retourné le loup et l'avait plaqué sur le dos, elle déploya son impressionnante mâchoire, montrant bien qu'elle avait le dessus sur son opposant.
Elle appuya sa patte contre sa gorge et se pencha vers lui, ses yeux d'un rouge sanguinolent bien rivés sur lui.
Elle attendit qu'il dise sa dernière volonté, mais à la place, le loup se présenta, prenant presque la louve au dépourvu, mais elle appuya un peu plus sur sa jugulaire et le toisa d'un air dédaigneux que seule elle savait si bien faire.
Dans un élan de bonté, elle lui répondit car il l'amusait.

"Je n'ai nul besoin d'un serviteur aussi pitoyable que toi."

Elle le tutoya, soulignant bien son manque d’intérêt pour le loup et le fait qu'elle ne le respectait pas le moins du monde, elle poursuivit.

"Mon nom, tu le connais déjà, si on a eu la décence de te parler de la mort."

La grande louve noire ne réagit même pas aux premiers mots prononcés par le loup, elle n'en avait rien à faire.
Sa cicatrice était tout de même curieuse, au même endroit que la sienne, elle lui rappela subrepticement un lointain souvenir qu'elle n'aimait guère.
Elle attendit qu'il daigne lui répondre ou ose essayer de la renverser.


© Codage par Kaala



Dernière édition par Sarya le Jeu 25 Juin - 19:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zagan
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 84

Votre Loup
Pouvoir: Souffle du Dragon
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Mar 23 Juin - 14:28



WITH SARYA
«Que la chasse... Commence.»

Le poil blanc salit par la poussière, je n'étais donc plus présentable. Mais qu'importe, la belle démone lui tenait la glotte serrée. Pourtant à ce moment mes pensée ne pouvais se détacher de son regard. Elle pouvais me tuer ici même, j'avais déjà tout perdu, elle arrivait malheureusement trop tard. Lorsqu'elle me manqua de respect mon cœur s'emballa. Non je n'étais nullement contrarier, mais plutôt combler. Elle avait du cran, mais perdais bien son temps.

«Il est vrai que vous auriez bien trop peu à faire de moi. Vous semblez déjà bien vous débrouillez seule, si je puis me permettre. Et d'ailleurs je vois bien, dans votre magnifique regard, que vous vous amusez. Mais je ne crains, hélas, que vous perdiez votre temps. En effet, vous arrivez trop tard. Voyez-vous, j'ai déjà tout perdu, alors m’ôter la vie dans l'instant présent, ne ferai que m'accorder la grâce d'un repos tranquille et éternel, loin de tout. Votre façon de me manquer de respect, je devrai vous détester, mais je n'y parviens pas. Étrange, n'est-ce pas ? Vos griffes ne sont que caresse sur ma gorge. Mais assez parlé de moi, dite moi plutôt, de qui vous viens ce magnifique trophée que vous portez sur l’œil gauche très chère ?»

Je ne parvenais plus à m'empêcher de sourire à cette dame, qui bien qu'impoli, semblait être parfaite. Je remua la queue, lorsque je sentie sa patte relâcher la pression sous ma mâchoire, bien qu'elle me tenait toujours. On m'avait effectivement déjà beaucoup parler de la faucheuse. Et je savais déjà que je l'intéressais, sinon elle n'aurai jamais pris la peine de discuter avec moi. Ça ne pouvais me rendre que plus heureux. J'étais le seul loup encore en vie, pour pouvoir se venter de ce qui venait de se passer. Résumons la situation, vous voulez bien ? Sarya, la mort en personne m'avais sautée dessus et me retenais, le tout en vie. M'avait-elle déjà à la bonne ? Non impossible, mais ça n'allait pas tarder. J'avais confiance en moi, et bizarrement, j'avais aussi confiance en elle.

Je ne cherchais nullement à me retirer de ses griffes, bien qu'elle ne m'écrasait plus de tout son poids. Pourquoi me serais-je relevé ? Elle aurait vu mon poil salit, et puis j'étais vraiment bien installer. La meilleur vu sur ses yeux sanguinaire qui me fixait sans relâche d'un regard détestable, et pourtant si adorable. Une fois en colère, cette louve devais juste être la plus belle ? Je la contemplais et restais d'un calme naturel face à ses crocs grondant, quelle douce mélodie. Mon cœur brûlait d’impatience. Son arrogance me rappelais à quel point je méprisais les solitaires. Elle aussi, oh oui je la détestais au plus au point, du moins j'aurai bien voulus, mais je n'y étais jamais arrivé.

Différente, voilà exactement, le mot décrivant pourquoi elle. Une louve qui n'avait peur de rien, puissante, cruelle. Comment ignorer un telle louve, comment vouloir éviter de croiser son chemin. Elle était à elle seule, une expérience à vivre, absoluement or du commun. Frôler la mort d'aussi près. Quelle aubaine ! J'attendis alors sa réponse.


TO BE CONTINUED

© Codage par Toundra. Toute copie totale, ou même partielle, est interdite.



Dernière édition par Zagan le Mer 15 Juil - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pixelartminecraft.com/
Sarya
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 22

Votre Loup
Pouvoir: Rédemption de la Faucheuse
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Mar 23 Juin - 21:24


«Que la chasse... Commence.»
Avec Zagan~



"L'échec n'est pas permis.
Si tu échoues, tu meurs."


Quand vous avez été élevé avec une phrase comme celle-ci, vous ne pouvez que la suivre et toute votre vie, vous essayerez de suivre cette idée, pourtant, tant que vous ne serez pas mort, vous n'arriverez jamais à être satisfait totalement et vous le savez.
Il en fut, est et sera de même pour moi.

~~~~~~~~~~

La grande noiraude le toisait, elle ne supportait déjà pas les mâles en temps normal, mais alors celui-ci, elle ne pouvait déjà pas l'encadrer, elle détestait tout particulièrement ceux qui se permettait de lui faire des compliments ou ceux qui se croyaient plus malin qu'elle, elle les haïssait.
Elle lui mit un coup de patte dans la gueule et appuya à nouveau sur sa gorge, elle ne lâcherait pas, jamais.
Il ne lui manquerait pas de respect une seconde de plus.
Elle se pencha, ses crocs se trouvant juste à côté de ses oreilles touffus et d'un blanc impeccable.
Elle murmura, mais ses paroles étaient comme des lames de rasoirs: tranchantes.

"Te ôter la vie ? Je n'en tirerais aucun plaisir, tu es une proie bien trop facile. Cette "caresse" comme tu dis, n'est que le délicat tranchant du revers de la médaille, ne te fie pas à moi, tu pourrais le regretter, ton arrogance me dégoûte tout autant que de voir ta gueule d'ange me fixer avec des yeux plein d'étoiles brillantes."

Elle n'avait aucune envie de répondre à sa question et encore moins envie de le lâcher, elle s'appuya un bon coup sur lui, l’aplatissant de tout son poids (qui n'était pas aussi lourd qu'elle l'aurait souhaité).
Elle fit claquer sa mâchoire un coup sec à son oreille, qui était entre-nous soit dit, bien trop duveteuse pour avoir combattu récemment.
Puis elle se recula, dressant la queue, dévoilant ses crocs d'une blancheur incroyable et qui faisaient ressortir la couleur rouge sans de ses yeux.

"Pourquoi me poses-tu tant de questions ? Ma vie importe peu et ce que j'ai fait durant celle-ci, encore moins.
Je n'ai même pas envie de te répondre, rien que le son de ta voix m'insupporte, tu ne pouvais pas suivre quelqu'un d'autre plutôt que moi ?
Sale Cafard."


Sarya commençait à perdre patience et voulait poursuivre son entrainement, ce loup sans intérêt lui faisait perdre du temps et elle n'aimait pas ça.
Son regard empli de haine en disait long sur son état d'énervement, elle ajouta, presque en crachant les mots:

"Ma sœur, c'est elle qui m'a couronné de cette immondice."

Elle se leva, elle en avait plus qu'assez, il l'avait assez retardé.


© Codage par Kaala



Dernière édition par Sarya le Jeu 25 Juin - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zagan
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 84

Votre Loup
Pouvoir: Souffle du Dragon
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Mar 23 Juin - 22:16



WITH SARYA
«Que la chasse... Commence.»

L'énèrvement de la belle guerrière me faisait sourire. Elle avait un caractère bien trempée certes, mais malgré ses nombreuse paroles haineuses, elle ne m'apparaissait toujours pas comme mauvaise. Elle avait une façon bien à elle de montrer son l’intérêt envers moi. Me menacer, m'insulter, me rabaisser, mais répondre à mes demandes à chaque fois. Très obstinée et pas si lourde que ça.

«C'est fou. Cette façon que vous avez de vous intéresser à moi. Vous ne le voulez pas, mais on dirait que c'est plus fort que vous. Mais je me trompe surement, n'est-ce pas ? Personne ne vous égale, alors comment pourraient-ils vous battre ? Votre vie importe peu. Voilà pourquoi elle m'intéresse. Ma vie ne vaut pas mieux que la votre et vous le savez. Vous l'avez dis vous-même non ? Je suis une proie facile. Mais ôtez moi d'un doute. Pourquoi me jurer vous tant sur ma misérable existence pour finalement daigner me répondre ?»

Lorsque la faucheuse se retira, je me relevais et m'ébrouais faisant retomber la poussière sur le sol. Mon poil de nouveau blanc éclatant faisait ressortir mes yeux orange flamboyant toujours rivé sur ceux de la démone. Je n'avais été ni intimidé, ni impressionné par son claquement de mâchoire innocent. Mon calme imperturbable était-il l'objet de sa fureur actuel envers moi ?

«Cafard ? Il ne me semble pas que des antennes m'aient poussées dernièrement mais si vous le dites. Je plaisante, naturellement. D'où vous viens cette colère permanente ? Je ne connais personne qui fasse une tel offrande à sa sœur sans raison valable. Certes vous êtes probablement la louve la plus puissante de ces terres et après ? un moment d’inattention suffit pour passer de prédateur à proie. Mais gronder ne vous ramènera pas ce que vous avez perdu, et ce peu importe ce que vous avez perdu. Vous remettre en question ne vous a jamais effleurer l'esprit je me trompe ? Alors maintenant dites moi. Pourquoi êtes vous à ce point intéressé par ma triste existence de cafard ? Sans pour autant vous l'avouer.»

Je m'attendais déjà à une série de grondement et de rabaissement. Qui sait ? Après ces mots je risquais même la mort. Mais je n'en avais plus rien à faire. Je ne voulais qu'une chose discuter plus longtemps avec elle. Et si elle refusait ? Et bien autant mourir, déjà son absence serai un vide que je ne saurais combler. De plus j'ai toujours aimé jouer avec le danger, il n'était nul meilleur occasion pour moi de m'amuser. Un sourire en coin laissa paraître ma fierté de traître.

TO BE CONTINUED

© Codage par Toundra. Toute copie totale, ou même partielle, est interdite.



Dernière édition par Zagan le Mer 15 Juil - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pixelartminecraft.com/
Sarya
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 22

Votre Loup
Pouvoir: Rédemption de la Faucheuse
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Ven 26 Juin - 21:37


«Que la chasse... Commence.»
Avec Zagan~



"Une louve ? Toi ?
Tu n'es qu'une démone..."


Oui, c'est ce que je suis, c'est ce que je serais toujours, je l'assume, puisque tout le monde le pense, pourquoi aller à l'encontre de cela ?
Je n'en ai même pas l'envie, j'aime ce que je suis et je ne changerais pour rien au monde, absolument rien.
Et pourquoi ? Parce que je n'ai plus rien à perdre, on m'a tout prix, le pouvoir, la puissance, la beauté, il ne me reste que ma rage et ce sentiment de haine refoulé auquel j'ai fini par m'habituer.

~~~~~~~~~~

La louve noire aux yeux rouges sangs n'aimait vraiment pas sa façon de lui parler et plus les minutes passaient et plus le léger trouble qui commençait à l'agiter de l'intérieur grandissait.
Elle commençait à être mal à l'aise avec lui, c'était bien la première fois que cela lui arrivait, elle entreprit de s'éloigner de lui, mais pour une fois dans sa vie, sa raison voulait qu'elle reste, son instinct présentait déjà qu'il aurait un impact certain sur la vie de la louve.
Elle s'arrêta donc.
Que perdait-elle, après tout, à rester un peu avec lui, juste pour "discuter" ?
Rien, absolument rien, elle le manipulerait si il essayait de jouer avec elle et puis c'est tout, elle en avait décidé ainsi.
Jouer ou être l'objet du jeu, tel était l'enjeu de cette discussion.

"Je fais ce que je désire, tu n'y changeras rien, tu es comme les autres, imbu de ta personne."

Elle s'assit, le fixa de ses yeux sombres et le défia du regard, elle voyait en lui, le stéréotype de loup qu'elle ne pouvait pas encadrer, mais alors pire que ça, elle n'arrivait pas à savoir pourquoi son fort intérieur la retenait ici, en sa présence alors que chaque minute passée à ses côtés était insupportable.
Du moins voulait-elle s'en persuader.
Le loup blanc (elle venait seulement de le caractériser autrement que par des noms abjectes) venait de marquer un point, car en effet, la louve avait un point de vu similaire à celui du loup concernant le fait de chasser.
Elle acquiesça intérieurement.
Puis, elle se reprit.

"Tu as raison sur un point, le passé ne peut être changé."

Elle fit une petite pause, conclut qu'elle pouvait lui dire une chose de plus, son ton ne s'était presque pas adoucit, sauf très légèrement et presque indistinctement, elle ne le remarqua pas.

"Mais nous pouvons façonner le futur comme nous le souhaitons, cela nous appartient et nous appartiendra toujours."

Pour la première fois la louve était d'accord avec lui, elle lui avait laissé une balle dans son camp, alors peut-être allait-il s'en servir, elle s'en fichait, car une balle ne fait pas gagner un match et ça, tout le monde le sait.
Elle sourit en réponse au sourire du loup blanc, mais ce sourire était un sourire carnassier, comme ceux qu'ont les psychopathes avant de tuer leur proie qu'ils ont fait courir pour les voir mourir de fatigue.
Elle était de ceux là.


© Codage par Kaala



Dernière édition par Sarya le Dim 28 Juin - 20:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zagan
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 84

Votre Loup
Pouvoir: Souffle du Dragon
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Ven 26 Juin - 22:52



WITH SARYA
«Que la chasse... Commence.»

Non. Ce n'était effectivement pas le genre de sourire qu'attendrai un loup normal. Pourtant je ne pouvais m'empêcher de n'y voir qu'un sourire. Un magnifique sourire ravageur. C'était le cas de le dire. C'était comme je l'avais prédis. Comme je le pensais. Elle ne pouvais s'empêcher de rester en ma présence, pourtant son plus profond et noir désir était bien de me détester. De me haïr de tout son être. Dommage.

«Est-ce là un sourire que vous daignez enfin esquisser ? Peu m'importe de quel nature il en dépend. Il vous va si bien.»

Je levais alors les yeux au ciel. Les nuages se pavanaient libre de toute contrainte. De tout problème. J'eu alors comme une légère jalousie. Je reposais gentiment mon regard de feu dans les yeux de sang de la guerrière.

«Vous savez, ces nuages vous ressemble. Noir de colère, grondant à chaque coup de tonnerre, rapide comme la lumière de leurs éclairs et froid comme leur pluie assaillante. Un peu de vent suffit pour qu'il reprennent leur calme blanc et leur tranquillité vagabonde. Je suis sur qu'en cherchant bien, vous pourriez trouvez chez vous un petit quelques choses qui saurai apaiser vos colère. Ou peut-être quelqu'un ?»

Je n'avais pus m'empêcher de profiter de sa générosité pour la séduire... à ma façon. Surement n'allait-elle pas apprécier. Qui aime bien, châtie bien n'est-ce pas ? Alors après tout pourquoi ne pas jouer avec le danger une fois de plus, puisque j'adorais ça. J'avais dans l'espoir qu'elle accepte d'écouter un peux plus longtemps, mon affreuse façon bien maladroite parfois de la complimenter. Je savais qu'elle m'avait laisser entrevoir ma chance. Ne voulant pas la laisser filée, j'ai alors enchaîné.

«Vous avez raison. Il est bien difficile de construire un futur pareil à celui de notre imagination grandissante. Mais, il n'est pas incontrôlable pour autant. Si vous m'aviez ôté la vie tout à l'heure, votre futur n'aurait-il pas été différent ? Vous avez donc choisis de l'écrire ainsi, voyant ce qu'il en advenait. Non ?»

Je ne cherchais pas à lui donner tord, mais à lui donner raison. Pas à la faucheuse non. Mais à cette partie d'elle qui lui à dit de me laisser la vie sauve. Je voulais apprendre à connaître cette partie, pour ça il allait me falloir beaucoup de patiente. Mais surtout j'allais devoir convaincre la grande démone, de sa présence. Lui faire entendre qu'elle éprouve un certain intérêt à mon sujet et ceux peut importe son envergure.

En revanche mon intérêt pour elle était à son paroxysme. Je ne pouvais considérer un futur proche ou lointain sans croiser de nouveau son chemin. Je ne voulais pas faire ma route sans elle, mais l'avait-elle vraiment compris ? Elle riait de moi et de mes compliments. Mais était-ce vraiment pour se moquer ? N'avait-elle pas juste peur que ça ne soit que la stricte vérité ? Affronter l'inconnue l'effrayait-elle à ce point ? Tant de questions que je me posaient, mais toutes restaient sans réponse. Qui sait, un jour peut-être ?


TO BE CONTINUED

© Codage par Toundra. Toute copie totale, ou même partielle, est interdite.



Dernière édition par Zagan le Mer 15 Juil - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pixelartminecraft.com/
Sarya
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 22

Votre Loup
Pouvoir: Rédemption de la Faucheuse
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Dim 28 Juin - 19:51


«Que la chasse... Commence.»
Avec Zagan~



"ARRÊTE DE PLEURER, C'EST POUR LES FAIBLES !"

Pleurer ? Qu'est-ce que c'est ? Je ne sais pas... Je ne sais plus...
Je n'ai pas ressenti de compassion depuis trop longtemps, mes larmes se sont asséchées, tout comme mes sentiments positifs.
Rien.
Il ne subsiste rien de tout cela, je ne sais plus ce que les mots "amour", "bonheur" ou encore "amitié" veulent dire, ou du moins, j'espère avoir su un jour.

~~~~~~~~~~

Il la regarde.
Elle le regarde à son tour et se demande ce qu'il peut bien faire ici, pourquoi a-t-il décidé de rester ici à lui pourrir la vie ?
Peut-être est-il simplement idiot ?
Le sourire qu'elle avait daigné lui montrer s'évanouit un instant plus tard, ses compliments provoquaient chez elle un sentiment qu'elle n'appréciait pas, un sentiment dont elle n'était pas maîtresse et elle détestait ça, plus que tout, elle ne voulait absolument pas perdre le contrôle.

"Il ne signifie rien, absolument rien."

Comme le regard du loup couleur neige s'était dirigé vers le ciel, elle se permit un court instant d'imaginer sa vie auprès des Fondateurs, un jour, elle règnerait et leur prouverait qu'elle était digne d'être à leurs côtés.
Oui, un jour, elle serait reine.

"La seule à le pouvoir, est avec ma traîtresse de sœur."

Elle crache ses mots, elle les vomit, elle n'arrive pas à se faire à l'idée qu'elle a été trahis par la même chaire qui la constitue, elle n'est que haine envers cette louve blanche qu'elle a toujours haït du plus profond de son être.
Peut-être était-il dans le même cas, peut-être détestait-il lui aussi un loup comme elle détestait sa sœur ?
Peut-être.
Il y a beaucoup de peut-être dans cette vie, il y a beaucoup de choses qui restent sans réponses et qui n'en auront jamais...
Jamais.

"Mon futur, est l'exact copie de mon passé au passage précédent."

La louve au pelage charbon commençait à se demander s'il ne pourrait pas l'aider à reprendre sa place, cette idée trottait déjà dans son esprit depuis quelques minutes, elle pourrait se servir de lui pendant un moment et le laisser plus tard ?
C'était une bonne idée, elle ferait ça et le laisserait s'il devenait trop encombrant.
Elle tourna sa tête dans la direction du loup et ajouta, sûre d'elle.

"Tu sembles toi aussi détester ce monde, alors déteste le à mes côtés."

Elle était direct, comme à son habitude et le loup serait sûrement surpris de sa réponse, elle aimait savoir qu'elle avait causé un trouble certain chez son interlocuteur.


© Codage par Kaala

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zagan
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 84

Votre Loup
Pouvoir: Souffle du Dragon
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Lun 29 Juin - 12:37



WITH SARYA
«Que la chasse... Commence.»

Face à la réaction soudainement différente de la faucheuse, je savais déjà qu'elle me cachais quelques choses. Mais je n'en avais que faire, nous avions un point commun bien assez important pour qu'il suffise à ma réponse. Je fis un signe de la tête approuvant du regard sa proposition alléchante. Il était temps de redonner le pouvoir à l'héritière. L'aider ? Ma plus grande satisfaction. Je ne souhaitais aucune grâce par la suite, mais le monde dans lequel nous vivions méritait d'être châtier pour tout ce qu'il avait fait. Qui le pouvais mieux que la Mort elle-même ?

Une soif de vengeance me prenais et il me fallait l'étancher. Je savais déjà que je n'étais qu'un pion pour la démone, mais j'étais le pion, le seul et l'unique. J'étais celui qu'elle avait choisis pour reprendre sa place et ainsi faire régner la terreur sur les terres d'Ilistrad. Que demande le peuple ? Si ce n'est un peu d'ordre. Enfin. Je jetais un dernier regard autour de moi. Je pensais de plus en plus que cette rencontre n'était pas un hasard. Mon instinct m'avait conduit ici, dans cet endroit glauque et lugubre. Mais ce n'était ni l'endroit ni le moment pour divaguer, je secouais la tête et reprenais mes esprits.


«Alors dit moi. Où va-t-on à présent et par quoi allons nous commencer ?»

Non ce n'était pas une erreur de ma pars. Ce n'étais pas non plus un excès de confiance en moi. Simplement le temps de la séduction et des niaiseries était terminer. Je gardais toujours un calme affolant mais je répondais maintenant avec le plus grand sérieux à la démone. Après tout, nous avions des loups à torturer. Ses terres était comme un immense coffre remplit de jouets et nous allions enfin pouvoir nous amuser. Du moins, a notre façon. Je fis un dernier sourire à la guerrière, mais cette fois-ci, il n'avait rien d'attachant. Il ne reflétait que mon envie de tuer, et ma soif de sang encore et toujours grandissante.


TO BE CONTINUED

© Codage par Toundra. Toute copie totale, ou même partielle, est interdite.



Dernière édition par Zagan le Mer 15 Juil - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pixelartminecraft.com/
Sarya
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 22

Votre Loup
Pouvoir: Rédemption de la Faucheuse
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Mar 30 Juin - 20:07


«Que la chasse... Commence.»
Avec Zagan~



"Il est temps... De partir en chasse."

Il est temps...
De faire ce que tu dois faire et que tu adores par dessus tout: goûter le sang de tes victimes, sentir ce liquide rouge et chaud se répandre dans ton corps et raviver la folie qui sommeil en toi, cette même folie qui te pousse à continuer et à rester pleine de haine envers ceux qui t'ont mis au monde et qui t'ont rendu mortelle.
J’acquiesce.
Oui, en effet, il est temps.

~~~~~~~~~~

La louve noire esquissa un large sourire à l'intention de Zagan, ce loup la surprenait depuis le début.
Elle pensait qu'il était comme tous les autres, puis c'était montré plus persuasif et puis maintenant...
Et puis maintenant quoi ? Vous pensiez peut-être que j'avais eu une once de sentiment pour ce loup ? Et puis quoi encore ?
Se n'est qu'un jouet entre mes pattes, rien d'autre.
Mon sourire donnait le ton, celui de la fin carnassière qui me rongeait de l'intérieure.
Il était réellement temps.

"Il est temps... Que nous partions en chasse."

Allait-il se montrer digne ?
On ne sait pas quelle tournure prendront les choses avant que cela ne se passe, alors Sarya verrait bien.

"Reprenons notre place, Zagan."

La louve désigna le territoire de la meute de la Plume de Sang du bout du museau et regarda Zagan une dernière fois avant de s'élancer, il devrait la suivre s'il voulait retrouver son chemin et ainsi...
Tracer sa route aux côtés de celle qu'il semblait aimer de plus en plus.

"Annonçons leur, le retour de la Reine."

Elle prit un premier virage à gauche, un autre à droite et plus vite qu'elle n'y était entrée, elle se retrouva dehors et une bourrasque vint secouer ses poils noirs.
Elle respira un bon coup.

"Oui, rentrons à la maison."

Son regard au loin, elle se perdit un instant dans cette joie qu'était la sienne à ce moment précis.


© Codage par Kaala

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zagan
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 84

Votre Loup
Pouvoir: Souffle du Dragon
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Mer 1 Juil - 0:00



WITH SARYA
«Que la chasse... Commence.»

Je tournais mon regard sur le territoire que fixait à présent la grande faucheuse. Un choix exquis et prometteur. Je rendais alors à mon tour un sourire qui en disait long sur ce que je pensais de son idée. Elle était juste incroyable !

«Je vois, tu es une fine bouche. Excellent, ces amuses-gueules promettent déjà être de bonnes proies.»

Je trépignais d'impatience quand la démone s'élança enfin en direction de la sortie. Ce labyrinthe était un lieu absolument fabuleux, mais il lui manquait un petit quelque chose. Quoi ? Me direz-vous. Et bien à vrai dire, le plus important. Cet endroit était beaucoup trop charmant et trop peu effrayant. C'est pour quoi, jamais un loup comme moi n'aurai pus y rester plus longtemps. La Mort elle même me l'avait confirmée. Ma place était sur son échiquier. Et la sienne ? La meute de la Plume de Sang allait très vite le savoir. Du moins, les survivants, s'il devait y en avoir.

Je suivais la guerrière de près, je ne voulais pas la perdre de vu. Je n'avais pas peur de me perdre ou d'être abandonné ici par l'héritière, non. Ce n'était que... pour le plaisir des yeux, disons le ainsi. Une fois le museau dehors, je détachais mon regard de la magnifique fourrure noire que portait fièrement Sarya pour le poser en direction de l'horizon. Mais pas n'importe quel horizon, c'était précisément l'emplacement de notre proie actuelle. Je m'adressais alors un dernière fois à la faucheuse avant que nous ne poursuivions notre route. Nous avions déjà perdu suffisamment de temps à parler, c'est pour quoi ma réponse fut brève. Mais elle avait le mérite d'être clair.


«Rentrons à la maison. On nous attends pour le dîner, je ne voudrais pas que nous soyons en retard.»

Un sourire morbide se traça sur mes babines déjà tremblantes à l'idée de caresser de la chaire fraîche suppliante et pleurante. Malheureusement implorer de la pitié chez quelqu'un qui n'en possède pas n'est qu'une perte de temps. Je détestais qu'on me fasse perdre mon temps. Je laissa alors un bref grondement confirmer mon envie de m'amuser avec mes nouveau jouets, comme un louveteau découvrant la neige pour la première fois. C'est donc sur ces belles paroles que je me retrouvais à courir aux côtés de la faucheuse dans le but de reprendre ce qui nous appartenaient. Le pouvoir. Et il revenait de droit à l'héritière, celle-ci n'étant nulle autre que...

«Sarya.»


TO BE CONTINUED

© Codage par Toundra. Toute copie totale, ou même partielle, est interdite.



Dernière édition par Zagan le Mer 15 Juil - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pixelartminecraft.com/
Sarya
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 22

Votre Loup
Pouvoir: Rédemption de la Faucheuse
Rang: Alpha - PS
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   Mer 1 Juil - 18:45

[RP Terminé - «Que la chasse... Commence.» - Territoire Neutre *Le Labyrinthe Apocalyptique*]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: «Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
«Que la chasse... Commence.» [PV SARYA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aegwynn et la chasse au Dragon
» Chasse rapide aux ballasts.
» La chasse au trésor de l'été
» La chasse à l'ours
» Tableau de chasse de [Grognard]_Raistlin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Wolves :: RP :: Terminés-
Sauter vers: