Fallen Wolves
Bienvenue sur Fallen Wolves,

Entendez-vous les hurlements poussés par vos confrères ?
Resterez-vous tranquillement à regarder et faire semblant de ne rien entendre ? Bien sur que non, vous allez participer dans ce monde sans pitié qu'est le notre !

Bonne chance.


Un vent de Rébellion semble animer nos Terres. Serez-vous à la Hauteur ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 When the puppies cry |ft. Alkaïne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brume Sauvage
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 55

Votre Loup
Pouvoir: Vent Annonciateur
Rang: Alpha - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: When the puppies cry |ft. Alkaïne   Ven 26 Juin - 20:43

« The big black wolf looked up to watch the sky. He knew then that it was time; the war would begin in this world. Why? Because he saw the puppies cry and fall from the sky like afallen angels. »
The puppies cry.

Le lac de Cendres était un lieu imposant et particulièrement beau que les loups de la meute de la Poussière d'Argent affectionnait particulièrement. Ils pouvaient ici trouver des proies fatiguées et assoiffées qui avaient l'espoir de trouver de l'eau ici. L'eau n'était pas tellement potable. Elle pouvait être bue, mais les animaux qui tentaient l'expérience étaient souvent malades. C'était sans doute dû à la lave du volcan, qui, des décennies plus tôt avait déferlé sur le lac alors que la cendre s'y rependait, entachant sa pureté. Les lieux, autrefois remplis de couleurs vives, de verdure et de beauté juvénile était désormais une nuance de gris, de la terre au ciel nuageux. Même l'eau semblait grisonnante. Poutant, les lieux avaient gardé leur charme et, de beauté enfantine, l'endroit avait muée en une beauté plus âgée et plus douce.

Brume Sauvage n'avait jamais connus le ciel bleu et la verdure des lieux. Depuis qu'il était enfant, il ne se souvenait que du gris du sol, du gris du ciel et du gris de l'eau. A de nombreuses reprises, il s'était renseigné auprès des plus anciens pour savoir si eux avaient connus les couleurs chatoyantes du Lac de Cendres. Rien. Personne n'avait su lui dire comment était l'endroit plus tôt. A de nombreuse reprise, le grand loup noir avait cherché à s'imaginer de lui-même à quoi tout aurait pu ressembler. Il avait fait de nombreuses, très, très nombreuses hypothèses sur ce sujet, mais aucun n'avait jamais aboutis. Et c'était décevant, car, comme lui plus jeunes, certains louveteaux posaient beaucoup de questions sur l'endroit et il n'aimait pas être incapable de leur répondre. Il se sentait stupide et il n'appréciait pas ça du tout.

Ce matin, l'alpha de la meute de la Poussière d'Argent s'était réveillé très tôt et un peu bougon. Ca n'était pas dans ses habitudes de se réveiller de cette façon mais aujourd'hui, il avait l'impression que tout allait de travers. Sans doute parce que c'était les louveteaux qui l'avaient réveillé et non lui-même. D'habitude, les femelles de la meute prenaient soin de s'occuper des petits, mais apparemment, aujourd'hui, elles avaient décidé de se prendre une petite pause pour piailler sur tout et n'importe quoi. En temps normal, Brume Sauvage n'aurait absolument pas râler, du moment que les petits restaient sous la surveillance des adultes. Mais là, il était vraiment fatigué et le fait de ne pas avoir pu dormir suffisamment, sans parler du réveil bruyant avait déclenché le pire en lui. Il avait rappelé verbalement certains loups à l'ordre et avait quitté la tanière pour s'enfoncer dans les territoires de la meute, toujours bougon.

Il avait commencé par chasser un campagnol qui avait eu la bêtise d'esprit de sortir de son trou au moment où le grand loup noir était passé par là. Il ne l'avait pas mangé tout de suite, car la proie était petite et il n'avait absolument pas envie de s'embêter à décortiquer un animal aussi minuscule pour le moment. Et puis, il n'avait pas envie de s'étouffer avec de petits os. Il savait pertinemment qu'il n'en avait pas la patience. Alors, il avait marché longtemps, très longtemps, avant que le vent ne porte à lui une nouvelle inquiétante. Une odeur lupine sur son territoire. Sauf que Brume Sauvage connaissait l'odeur de chacun des loups de sa meute et que ce n'était pas l'une d'entre elle. Le vent lui porta également l'information de la jeunesse de la créature et il ne lui en fallut pas plus pour le motiver à y aller.
D'un bond et sa proie toujours dans la gueule, il s'élança en direction du Lac de Cendres. Brume Sauvage devait arriver là-bas avant le reste de sa meute pour évaluer lui-même le danger potentiel. Il galopa à toute allure et en un quart d'heure, il était sur les lieux. Il s'autorisa alors à ralentir la cadence et trottina jusqu'à apercevoir une petite boule de poils, plus loin. Il marcha en sa direction et s'arrêta à quelques mètres d'elle. Il lâcha la créature morte qui tomba au sol et se racla la gorge avant de s'asseoir.

« Vous semblez loin de chez vous. Je me trompe ? »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkaïne
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 60

Votre Loup
Pouvoir: Vision Illusoire
Rang: Louveteau - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When the puppies cry |ft. Alkaïne   Sam 27 Juin - 9:36

When The Puppies Cry

Feat Brume Sauvage


Alkaïne s'était levée bien tôt se matin, et comme il n'y avait pas sa maman dans la tanière, elle avait décidé de sa balader sur le territoire. Elle avait croisé beaucoup de membres de sa meute qui l'évitaient de peur d'avoir affaire à elle. En même temps qui voudrait perdre son temps à se faire torturer par l'arrogance d'un louveteau n'ayant même pas encore atteint son adolescence, ni sa taille adulte d'ailleurs. La louvette au pelage blanc, parsemé de noir et de brun avait donc décidé de s'autoriser à partir plus loin. Elle savait que trop bien que sa mère allait s'inquiéter mais l'inquiétude de sa mère passait bien après sa soif d'aventure. Même si elle n'aimait pas réellement voir sa mère énervé après la voir revenir blessé, mais bon, elle ne supportait plus de rester sur le territoire. Après tout, quels autres louveteaux de son âge ne s'était pas aventuré au-delà de son territoire? Bon aucun de sa meute à ce qu'elle sache mais ce n'était pas une raison pour qu'elle reste à chasser les mouches avec les anciens qui leurs raconteraient leurs vie ou l'histoire de la meute avec une odeur nauséabonde comme fond.

Alkaïne avançait à travers la forêt lorsqu'elle vit au loin un volcan, elle savait qu'elle n'avait pas le droit de s'en approcher car il appartenait à une autre meute, mais elle ne pouvait s'empêcher de vouloir y aller. Elle regarda autour d'elle, aucun loups, juste encore l'odeur des loups de sa meute, bien, personne ne lui ferait rien après tout, elle était qu'un ange. Et si l'on lui demandait qui étaient ses parents rien ne l'empêchait de mentir et d'utiliser son pouvoir pour embobiner un loup de la meute à qui appartenait le volcan. Bien, c'était décidé, elle y allait.

La louvette s'arrêta face à un étang, ou un lac, elle ne savait pas trop quoi en penser. Alkaïne s'approcha et découvrit l'eau d'une magnifique grisée, elle était envoûtée et avait envie de plonger dedans, mais elle savait qu'elle ne pouvait y aller. Une légende lui avait dit que ce lac n'était pas du tout potable, mais elle pouvait voir tout de même un peu son reflet dans l'eau. Elle huma doucement l'air avec grâce et s'immobilisa d'un coup, elle n'était plus seule, il y avait une autre odeur qu'elle ne connaissait pas. Alkaïne entendit un raclement de gorge et elle se retourna alors que le loup commençait à parler:

- Vous semblez loin de chez vous. Je me trompe ?

Que répondre, qu'elle était venue de son plein gré? Qu'elle s'était perdue? Alkaïne se retourna entièrement mais ne s'assit pas pour autant et fixa l'alpha sans le regarder dans les yeux. Elle prit alors une petite moue effrayée comme elle savait trop bien le faire, une moue qui la rendait si mignonne. Elle prit alors une toute petite voix bien douce et dit en veillant à ne pas avoir l'air menaçante d'une quelconque façon:

- Je...je me suis perdue...Je suis désolée...je..je me baladais à la poursuite d'un papillon et...et il a disparu...alors j'ai cherché par ici.

Elle n'avait pas envie de s'attirer des ennuis, du coup le mensonge était bien la seule solution qui ferait probablement craquer l'énorme loup noir qui se trouvait face à elle, du moins s'il n'était pas de nature méchante. Elle ne pouvait pas se risquer à être arrogante, l'odeur du loup ressemblait vaguement à celui de sa mère, vous savez, celle qui vous montre à peu près le grade du loup...eh bien celui qui se trouvait devant Alkaïne devait probablement être l'alpha de la meute de la poussière d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wattpad.com/user/alkaiine7
Brume Sauvage
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 55

Votre Loup
Pouvoir: Vent Annonciateur
Rang: Alpha - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When the puppies cry |ft. Alkaïne   Mar 30 Juin - 9:46

« The big black wolf looked up to watch the sky. He knew then that it was time; the war would begin in this world. Why? Because he saw the puppies cry and fall from the sky like afallen angels. »
The puppies cry.

Le petit animal qui se trouvait en face de Brume Sauvage n'avait rien de comparable aux autres jeunes loups qu'il avait pu croiser par le passé. Son pelage n'avait rien des normes que le loup avait déjà croisé. Clair sur les flancs, plus sombre sur le dos et orné de deux raies de mulet l'extrémité des oreilles plus foncée et qui part en pinceau. Elle était charmante, vraiment charmante et nul doute que cette petite créature devait faire tourner en bourrique pas mal de monde. Son odeur lui indiqua également que la jeune louve venait d'une meute qui ne lui était absolument pas inconnue. Quelques temps plus tôt il en avait rencontré l'alpha, Kaala. Cette petite chose devait être de la même meute et sans doute de la même famille que la louve blanche.

L'intonation dans sa voix lui confirma qu'elles étaient du même sang. Brume Sauvage ne put retenir un petit sourire de se former sur ses babines. Elle semblait sincère, elle en avait l'air, mais l'alpha avait été louveteaux avant elle et il comprenait qu'il y avait autre chose. Que la petite n'était pas uniquement là à cause d'un papillon. D'autant plus qu'il n'y avait que très rarement des papillons à proximité du lac de cendres. Il la laissa cependant parler sans rien dire, sans chercher à la contredire, sans même songer à rire de ce que cette enfant racontait. Une notion de respect parmi tant d'autres. Il se contenta simplement de hocher la tête, faisant comme s'il comprenait parfaitement que la petite ait pu se perdre.

« J'ai été jeune avant toi douce créature. A ton âge pourtant, je n'étais pas aussi imprudent dans ma témérité. Je me contentais d'explorer les terres de ma meute et parfois, lorsque ma mère ne me surveillait pas, j'allais m'aventurer en territoires neutres.  »

Sa voix était grave, profonde et avec une pointe de remontrance. Il ne lui faisait pas la leçon, il essayait simplement de lui faire voir l'imprudence de ses actions. Elle seule aurait pu provoquer une guerre entre deux meutes par sa naïveté. S'il n'avait pas accouru pour intervenir avant les siens, ceux-ci n'aurait pas cherché à comprendre et de suite, ils auraient cherché à la punir. Kaala n'aurait pas pardonné que l'on s'en prenne à une loupiote de sa meute. Lui ne l'aurait pas pardonné par exemple.

« Il est normal d'être curieuse à ton âge, il est normal aussi de s'égarer et de vouloir explorer des lieux inconnus. Mais il est dangereux d'aller sur les terres d'autres meutes. Tu as de la chance de ne pas t'être trouvée ailleurs, le sais-tu ? »


Il prit le campagnol dans sa gueule et se releva, s'approchant de la petite créature. Il laissa tomber la proie devant elle et se recula de quelques pas, s'asseyant de nouveau. D'un geste de la tête, il invita la jeune à manger. Pour lui, les os, tout comme la proie, étaient trop petits et il n'y avait pas assez à manger là-dessus pour le sustenter. Par contre, la plus jeune devait sans doute commencer à se nourrir d'elle-même et au moins, il aurait de quoi la calmer.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkaïne
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 60

Votre Loup
Pouvoir: Vision Illusoire
Rang: Louveteau - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When the puppies cry |ft. Alkaïne   Mar 30 Juin - 22:43

When The Puppies Cry
Feat Brume Sauvage


La jeune louvette parlait alors que le loup qui se trouvait face à elle hochait la tête, elle finit et celui-ci ne faisait que l'observer, découvrait-il pour la première fois un pelage aussi singulier que le sien? Probablement. Alkaïne le regarda ensuite parler de sa voix grave qui se voulait, hum, la corriger? La prévenir de son imprudence? Surement:

- J'ai été jeune avant toi douce créature. A ton âge pourtant, je n'étais pas aussi imprudent dans ma témérité. Je me contentais d'explorer les terres de ma meute et parfois, lorsque ma mère ne me surveillait pas, j'allais m'aventurer en territoires neutres.

Douce créature? Ce loup était sérieux? Et puis pourquoi ce loup racontait son enfance à la Alkaïne? Elle le sut après quelques minutes de silence qu'avait fait le loup et qu'il reprenne de parler:

- Il est normal d'être curieuse à ton âge, il est normal aussi de s'égarer et de vouloir explorer des lieux inconnus. Mais il est dangereux d'aller sur les terres d'autres meutes. Tu as de la chance de ne pas t'être trouvée ailleurs, le sais-tu ?

Bien, il lui faisait effectivement la leçon, mais il n'avait pas tort, cependant cela agaçait plus qu'autre chose la louvette qui ne supportait pas cela, déjà qu'aucun de sa meute ne le faisait, cela n'allait pas être un loup d'une meute voisine qui allait la lui faire et qu'elle écouterait. Après tout elle était jeune et insouciante, elle avait une excuse pour s'éloigner de territoire. Alkaïne soupira puis s'assit en même temps que le loup déposa son campagnol à ses pattes. D'autres louveteaux auraient probablement eu peur qu'un loup aussi grand s'approche comme ça, hors Alkaïne était Alkaïne et elle n'avait peur de presque rien, si ce n'est des orages. La louvette chercha la faille sur le campagnol, une sorte de poison ou un truc pouvant la tuer? Elle devait s'en méfier, après tout elle avait affaire à un loup d'une meute voisine, mais pas n'importe quel loup, il s'agissait de l'alpha, elle avait pu le sentir lorsqu'il s'était approché d'elle pour déposer le campagnol. Elle soupira puis dit d'un ton totalement contraire à sa première phrase, légèrement agressif et qui montrait son caractère, la reconnaîtra-t'il?

- Premièrement, vous n'avez pas à me faire la moral, déjà que personne de ma meute ne me le fait excepté ma mère, ce n'est pas vous qui allez me le faire. Deuxièmement je ne toucherais pas à votre campagnol, vous êtes ennemis, et on accepte rien de l'ennemi, à moins que vous mangiez avant je n'y toucherais pas! Ah et oh fait, je ne vois pas pourquoi je te vouvoierais alors que toi tu te permet de me tutoyer, et je m'en fous totalement que tu sois alpha ou non, pour moi vous êtes presque tous pareil. Après tout je ne suis qu'une douce petite créature qui ne respecte rien à mon âge!

Alkaïne était effectivement remonté, elle savait qu'elle risquait gros à parler à un alpha sur ce ton et avec cette arrogance mais elle ne changerais pour personne quoi qu'il en coûte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wattpad.com/user/alkaiine7
Brume Sauvage
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 55

Votre Loup
Pouvoir: Vent Annonciateur
Rang: Alpha - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When the puppies cry |ft. Alkaïne   Jeu 2 Juil - 20:59

« The big black wolf looked up to watch the sky. He knew then that it was time; the war would begin in this world. Why? Because he saw the puppies cry and fall from the sky like afallen angels. »
The puppies cry.


Brume Sauvage était un loup sage. La meute de la Poussière d'Argent ne comptait en son sein que de braves loups qui privilégiaient la sagesse et l'intelligence d'esprit à la force physique pure et dure. Car depuis la nuit des temps, tout était venu prouver que l'intelligence surpassait la force stupide. Et, cette même nuit des temps prouvaient également que la force ne pouvait être intelligente. Elle avait bien des motivations, comme la vengeance, la soif de pouvoir ou toutes sortes d'autres sentiments négatifs, mais jamais la force n'avait été intelligente. Par symétrie, jamais non plus on n'avait vu l'intelligence et la sagesse s'emparer de la force. C'était aussi simple que ça et cela avait toujours été comme ça. Brume Sauvage lui-même, n'envisageait pas les choses autrement.

La sagesse confiait à l'alpha de la meute de la Poussière d'Argent la force mentale nécessaire pour ne pas s'agacer des réactions plus que prétentieuses de la jeune louve en face de lui. Cette sagesse qui lui donnait la force de surmonter tout cela et même de trouver le jeune animal en face de lui assez attachant. Brume Sauvage était un loup aimant et bienveillant. Il n'avait pas énormément de patience, mais suffisamment pour cette épreuve qui se dressait face à lui. Le grand loup noir inspira profondément et, avec un sourire qui se voulait bienveillant, il reprit la minuscule proie entre ses pattes. Il pencha ensuite légèrement la tête sur le côté et prit le temps d'observer, avec tout le respect dont il pouvait faire preuve, la jeune loupiotte qui lui faisait face avec arrogance.

Mais dans cette arrogance, Brume Sauvage trouvait quelque chose d'agréable. L'enfant ne l'avait sans doute pas compris, mais de par son manque de respect, il mettait l'alpha sur le même pied d'égalité que lui. Et le loup noir aimait ça. Il aimait être l'égal d'un autre, pouvoir entendre parler un animal sans que ce dernier ne se soucie des règles de bienséances et du politiquement correct. Il se sentait d'un coup plus libre et il avait l'impression de respirer. C'était agréable, trop peut-être. Un sourire enchanté s'étira sur ses babines et l'imposante bête laisse échapper le doux son d'un rire. Bref mais efficace. Un rire qui aurait pu faire comprendre à n'importe qui que le loup appréciait la présence de la petite au pelage si coloré.

« Je me nomme Brume Sauvage. Je suis effectivement l'alpha des terres sur lesquelles tu te trouves. Pour ce qui est du campagnol, tant pis, agit à ta guise, les louveteaux de ma meute seront heureux de se le chamailler.  »


Il marqua une légère pause pendant laquelle il jaugea le petit animal. Il avait abandonné son sourire pour ne plus se concentrer que sur les alentours, il devait trouver le moyen d'alerter son bêta sans pour autant en inquiéter toute la meute afin d'éviter que la petite ne se retrouve entourée par ses loups. Il ne voulait pas risquer une guerre, simplement pour un prétendu papillon.

« Soit prudente en rentrant. La meute de la Plume de Sang à particulièrement les nerfs à vif en ce moment. »


Il ne la congédiait pas, il était simplement inquiet. Comment souvent lorsque ça concernait un louveteau.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkaïne
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 60

Votre Loup
Pouvoir: Vision Illusoire
Rang: Louveteau - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When the puppies cry |ft. Alkaïne   Sam 25 Juil - 20:38

When The Puppies Cry
Feat Brume Sauvage


La jeune louvette observa les émotions qui transperçaient le loup de tout son corps. Il semblait passer de l’énervement à la douceur. Cela la perturbait bien. Il réfléchissait, cela se voyait correctement. Le loup inspira longuement et profondément. Pour décompresser? Elle n'en savait que rien. Et c'est alors qu'il afficha un sourire. Elle n'avait pas l'habitude d'une telle patience ou calme. Habituellement, tout les loups de sa meute finissaient par perdre patience et s'emporter...ou de s'en aller. Et ce loup là ne bougeait pas. Seul son regard et sa grande inspiration avait laissé supposer à Alkaïne ce qu'il avait pu penser. Il se pencha et récupéra la proie. Tandis que me je me rassis correctement et me mise à le fixer sans inquiétude qu'il puisse m'arriver quoi que ce soit. Elle se sentait mal à l'aise sous le regard insistant, mais respectueux. Et après quelques minutes, il étira un nouveau sourire qui ne rassurait pas vraiment la louvette, au point qu'elle abaissa légèrement ses oreilles en arrière. Mais elle les redressa en entendant le rire sonore que faisait l'alpha et comprit qu'il l'appréciait. Était-ce réel? Ou bien juste son imagination? C'était la question qu'elle se posait en cette instant qu'elle entendait ce rire. Et il parla:

- Je me nomme Brume Sauvage. Je suis effectivement l'alpha des terres sur lesquelles tu te trouves. Pour ce qui est du campagnol, tant pis, agit à ta guise, les louveteaux de ma meute seront heureux de se le chamailler.

La jeune louve avait donc vu juste, il était en effet un alpha. Et il se nommait Brume Sauvage. Elle remarqua ensuite qu'il cessa de sourire et le loup sembla chercher quelque chose. Elle s'apprêta à lui parler lorsqu'il continua de parler:

- Soit prudente en rentrant. La meute de la Plume de Sang à particulièrement les nerfs à vif en ce moment.

Pardon? Il venait tout de même pas de lui ordonner, indirectement évidemment, de rentrer chez elle?  Et pourtant si. La jeune louve crache un juron et lança un regard noir au loup qui se trouvait face à elle. Elle n'avait pas envie de se frotter à ce loup. Elle était insultante, provocatrice, insouciante, certes, mais elle était assez intelligente pour savoir qu'elle ne devait pas rester plus longtemps dans les alentours. Elle n'avait rien dit. A quoi cela lui aurait servi après tout? S'enfoncer encore plus? Nan, elle ne le ferait pas. De toute façon, elle a vu ce qu'elle voulait voir. Et ce n'est pas parce qu'elle partait qu'elle ne reviendrait pas. Oh que non. Elle avait bien la ferme attention de revenir. Alkaïne s'enfonça finalement dans la forêt et finis par gagner sa terre à elle. Elle rentre dans sa tanière et remarqua avec satisfaction, que sa maman n'était pas encore rentrée. Mais rien ne certifié qu'elle n'était pas passé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wattpad.com/user/alkaiine7
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When the puppies cry |ft. Alkaïne   

Revenir en haut Aller en bas
 
When the puppies cry |ft. Alkaïne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chiots schnauzer à donner - attention arnaque !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Wolves :: RP :: Abandonnés-
Sauter vers: