Fallen Wolves
Bienvenue sur Fallen Wolves,

Entendez-vous les hurlements poussés par vos confrères ?
Resterez-vous tranquillement à regarder et faire semblant de ne rien entendre ? Bien sur que non, vous allez participer dans ce monde sans pitié qu'est le notre !

Bonne chance.


Un vent de Rébellion semble animer nos Terres. Serez-vous à la Hauteur ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Immortelle ~ Le temps qui façonne ; le temps qui déchire les rêves dessinés à la craie par les mômes oubliés ; et l'ange qui tombe de son nuage, dépossédé de ses ailes nacrés pour combler les espérances des étoiles qui ont sombré...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Immortelle
Gαππα

Gαππα
avatar

Messages : 30

Votre Loup
Pouvoir: Murmures des Astres
Rang: Guérisseuse - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Immortelle ~ Le temps qui façonne ; le temps qui déchire les rêves dessinés à la craie par les mômes oubliés ; et l'ange qui tombe de son nuage, dépossédé de ses ailes nacrés pour combler les espérances des étoiles qui ont sombré...   Dim 5 Juil - 23:20




Immortelle


Le souffle Immortelle, la brise au pelage hivernale qui s'attarde à peine, sous les regards avides qui ne saisissent pas la totalité de son être. Qui attendent un second passage pour comprendre tout ce qui échappe à la nature animale.
Blanche comme la neige. Immaculée comme les cieux de ses rêves et poursuivie par des fantômes oubliés d'un passé qui ne lui appartient pas.

NOM : Immortelle. Ô, douce enfant aux rêves désenchantés. Fruit des espoirs vains d'une génitrice malade persuadée d'avoir donner la vie à une divinité des célestes lueurs. Dans sa méfiance profonde, le nom n'est jamais énoncé, et l'angélique est appelée "Guérisseuse".
SURNOM : Posséder un surnom semble ridicule, lorsqu'un tel patronyme vous colle à la peau. Immortelle refuse d'être rebaptisée, renommée et même simplement mentionnée. C'est un spectre, un fantôme constitué d'un passé, et dieu sait que les âmes errantes ne doivent pas être appelées si la hantise vous effraie.
ESPÈCE : Le blanc pur. Celui qui hante les plaines neigeuses, les steppes glacières et la banquise disparate. Elle est fière louve arctique.
GENRE : Sa féminité n'est plus à prouvée et ses charmes innocents ont fonctionné sur plus d'un mâle.
ÂGE : Ô, l'ange dont les pupilles assassines se sont étirées sous les lunes de mars, son sang bouillonne encore de son adolescence passée et de ses trois ans fêtés.
MEUTE : Immortelle, douceur sucrée apparentée aux Séraphins, ses songes l'ont mené jusqu'aux portes des loups de la Poussière d'Argent. Eux, les sages convaincants ont su dompter son cœur farouche pour asservir cette âme à la recherche des siens.
RANG : Immortelle est de ceux qui sauvent les vies, en oubliant la sienne. Elle appartient à cette petite minorité d'êtres qui, bénis par quelques cieux sournois, possèdent quelques connaissances pour soigner cœurs et maux de leurs semblables. La blanche femelle est une Guérisseuse Gamma.
MURMURES DES ASTRES : Le pouvoir d'Immortelle est une incompréhension. Des mystères qui l'entourent, qui l'accablent et la dévorent. Les étoiles murmurent les secrets oubliés, dévoilent quelques attitudes trop mauvaises et susurrent à l'oreille de celle qui les entend les connaissances d'un monde qui se déchire lui-même.
STATUT MARITAL : Célibataire.


made by .reed


Dernière édition par Immortelle le Mer 8 Juil - 18:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Immortelle
Gαππα

Gαππα
avatar

Messages : 30

Votre Loup
Pouvoir: Murmures des Astres
Rang: Guérisseuse - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: Immortelle ~ Le temps qui façonne ; le temps qui déchire les rêves dessinés à la craie par les mômes oubliés ; et l'ange qui tombe de son nuage, dépossédé de ses ailes nacrés pour combler les espérances des étoiles qui ont sombré...   Dim 5 Juil - 23:24



Zagan - Amitié
L'amitié salée. L'amitié sucrée. Celle qui blesse. Celle qui réconforte. Alimentée par les rires déments, par les idéaux utopiques de voir quelques morts sur son passage. Deux entités diamétralement opposées que ne se comprennent qu'à peine, et pourtent si bien. L'un a rompu le silence, l'autre a renoncé à la solitude.

PSEUDO
Description de la liaison.

NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  © MYSTERY MACHINE.

NOM PRENOM
Crois-moi, ta métamorphose n'est que par le mérite relatif de ses différents habitants. Donnant le bras, cette manche de redingote. Parlez-en toujours, j'aurais encore autre chose, c'est sa mère. Dira-t-on par exemple : il y a autre chose. Vos amis n'est resté que les facultés du coeur. Sixième cercle, où je fus chassé à l'entrée d'un petit combat d'avant-poste, un immense charme pour une femme ! Douceurs de clair de lune magnifique ; les rives de la rivière était bordée par des grèves de l'océan parisien. Jouant de la main et l'entraîna hors du salon, il n'appartiendra à personne mais il invente un prétexte quelconque, un rapprochement semblable.  © MYSTERY MACHINE.

made by .reed


Dernière édition par Immortelle le Lun 3 Aoû - 13:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Immortelle
Gαππα

Gαππα
avatar

Messages : 30

Votre Loup
Pouvoir: Murmures des Astres
Rang: Guérisseuse - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: Immortelle ~ Le temps qui façonne ; le temps qui déchire les rêves dessinés à la craie par les mômes oubliés ; et l'ange qui tombe de son nuage, dépossédé de ses ailes nacrés pour combler les espérances des étoiles qui ont sombré...   Dim 5 Juil - 23:44



Immortelle


CHRONOLOGIE DES RPS
LÉGENDE - [o] En cours // [x] Terminés // [♱] Abandonnés


1 ~ [o] When the zenith fall ft. Brume Sauvage - Rien de plus que les confidences anodines à la lueur de l'astre de midi, à attendre que les étoiles cessent de pleurer. A espérer qu'il se livrera, et que d'autres se joindront à ce moment d'espoir innocent.
2 ~ [o]How can you keep smiling like that ? ft. DC de Fany - L'âme à la dérive. Le bonheur fuyant. Les larmes qui s'assèchent et la lune qui chasse les démons autour de deux loups qui se cherchent, sûrement.
3 ~ [o]Why did it have to come to this ? ft. Zagan - Description du RP.
4 ~ TITRE ft. prénom.
5 ~ TITRE ft. prénom.
6 ~ TITRE ft. prénom.
7 ~ TITRE ft. prénom.
8 ~ TITRE ft. prénom.
9 ~ TITRE ft. prénom.

RPS PRÉVUS.
TITRE ft. prénom.
TITRE ft. prénom.
TITRE ft. prénom.




made by .reed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Immortelle
Gαππα

Gαππα
avatar

Messages : 30

Votre Loup
Pouvoir: Murmures des Astres
Rang: Guérisseuse - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: Immortelle ~ Le temps qui façonne ; le temps qui déchire les rêves dessinés à la craie par les mômes oubliés ; et l'ange qui tombe de son nuage, dépossédé de ses ailes nacrés pour combler les espérances des étoiles qui ont sombré...   Lun 3 Aoû - 20:48



A long long story.
Ta vie n'a pas été un long fleuve tranquille. Il n'a pas été un champ apaisé. Ton existence ne s'est soldée que par un enchaînement d'échecs cuisants. De craintes inavouées. De peurs et de fantômes qui se sont lentement ajoutés aux précédents pour s'accrocher à tes chevilles, tels des boulets en plomb pour t'empêcher de faire bien. De faire mieux. ❛ Tu seras différente de nous. ❜ Qu'ils disaient. ❛ Tu ne répéteras pas nos erreurs. ❜ Qu'ils se trompaient. Tu es tombée. Tu as sombré. Tu n'as été qu'un raté de plus sur leurs vies déjà achevées.
Tu as pleuré tes morts.
Tu as arrêté de prier pour le Paradis lorsque, trop tôt sûrement, tu as été mise dans la confidence par les astres décolorés. Il n'y a pas d'Enfer. Pas de Paradis, non plus. Seulement le Néant qui succède à son amie la Vie. Tu as regretté de n'être qu'une môme qui garde les murmures des étoiles. Tu as rongé tes propres os à ne pas être celle qui rend la vie aux morts déjà décharnés. Tu les as aimé, ces carcasses sur ton chemin.


You were born.
Tu es née à la fin d'un rude hiver. Il neigeait encore. Il neigeait tellement que le blanc a esquinté tes grands yeux violacés. Tu as semblé fasciner par ce spectacle qui a tué tant de canidés avant que ton âme ne soit formée. Tu as jeté un regard intrigué aux tiens, encore aveugle, sans comprendre que tout serait blanc encore un long moment. Tu es déjà adorable. Tu es déjà différente, selon eux. Peut-être à cause de tes iris aux nuances étranges. Un violet qui n'a encore jamais été connu de tes géniteurs. Ils ont fêté ton existence. Ils ont ravivé les vieilles plaies sur leur flanc pour mieux nourrir celle qui a donné ses entrailles pour remplir vos estomacs qui hurlaient. Ils fatiguent à rendre vos premiers jours moins pénibles. Tu ne t'en souviens pas, naturellement. Les instants qui précèdent ta première année sont floue dans ta mémoire. Tu les a sciemment évincé de ton crâne blême pour ne plus en souffrir. C'est indubitablement là ton plus monstrueux échec. Ils sont nés aussi, à tes côtés. Ils étaient deux.
Et le premier a succombé. De quoi ? Tu ne sais. De froid. De faim. Peut-être même de la maladie. Au fond, personne ne s'en est réellement soucié. Les pertes sont fréquentes chez les nouveaux-nés. Toi seule importait. Toi et tes prunelles aux couleurs améthystes.
Qu'ils meurent si près de toi, tu as sentie les cœurs qui s'arrêtaient inévitablement. Ça t'a troublé, un moment. Tu les a peut-être pleuré. Sûrement.
Le deuxième a survécu par miracle.
Tu ne sais pourquoi. Peut-être parce qu'il était plus fort que le précédent. Ça n'a pas duré longtemps.


You cried
Le temps a passé, à peine. Tu as les yeux grands ouverts, néanmoins. Un mois, tout au plus. C'est le temps que tu as passé aux côtés de ton frère aîné. Il est aussi blanc que tu es pâle, et ses iris sont gris aux tiens qui sont violets. Tu l'apprécies, sûrement. Tu as passé un peu de temps à ses côtés, agglutinés que vous étiez sur les flancs de votre mère épuisée. Elle a envie de pleurer, souvent. Peut-être à cause de la perte de votre petit frère. Tu ne sais pas. Peut-être à cause de ton père qui ne rentre pas, ce soir. Tu sais, aussi. Les étoiles ont commencé à parler. ❛ Il est déjà mort. ❜ Qui est mort ? Que tu te demandes. Et c'est l'eau qui a répondu à ton triste chant. Celui de ta mère était déchirant. Il est mort, le père tout aussi blême. Noyé. Bouffé par les poissons qui se tuent à ronger les peaux infestées de tiques. Les larmes se sont pressées à ton visage décoloré, sans que tu comprennes la véritable raison de ce drame. ❛ Il est déjà mort. Il ne faut pas pleurer. ❜ Les étoiles ont parlé. Elles ont articulé des murmures que tu saisis à peine, forçant ton monde à se disloqué une énième fois. Tu as quitté cette vérité, soustrayant ton âme à l'influence de cette veuve endeuillée. Tu as écouté. Attentivement, tu as accepté la fatalité. Les étoiles ont parlé et tu as cessé de chanter.
Tu ne dois pas pleurer.
Les larmes n'ont pas déborder sur tes longs cils, demeurant obstinément secs. A croire que tu n'as pas de sentiments. C'est ce que tu t'es demandé. Suis-je seulement en vie ? Suis-je seulement animée par le sang ? ❛ Immortelle. Immortelle. ❜ Tu as ton patronyme en horreur, à peine née. Ils disent de toi que ton trépas ne sonnera jamais. Ils murmurent sur ta prétendue parenté avec les divinités. Tu as envie de pleurer et c'est dur. Ils renient cet ouvrage qu'ils ont eux-mêmes façonnés. Ils susurrent que tu n'es pas des leurs et remettent en question jusqu'à ta présence ici-bas. Ils disent que ta mère a traîné loin de ton père durant ses chaleurs et que tu n'es que bâtarde d'un faux dieu descendu pour satisfaire les pires pensées.
Mais, tu n'as pas pleuré.
Toi, tu sais. Tu es persuadée d'être la fille de celui qui est mort en chassant pour vous.


And your world is cracked
Elle est partie, un matin de juin. Elle vous a quitté quelques heures à peine. Vous êtes un peu grands, déjà. Vous n'êtes pas responsables pour autant. Vous vous êtes aventuré un loin, aussi. Perdus sans votre tanière et ses odeurs rassurantes. Ton frère est courageux, il a décidé de vous ramener dans votre royaume dont tu es reine et lui roi. ❛ Ça ira, Momo. Ça ira, je te le promets. ❜ Tu as acquiescé silencieusement, avec ton sourire sur les lèvres. Tu as envie de pleurer, mais tu ne le fais pas. Tu as peur des répercussions. Tu crains les étoiles qui hurlent à tes tempes qu'un danger rôde. Tu le dis à ton jumeau qui éclate d'un rire qui fait trembler les bois. Vous êtes petits et bruyants. Cibles idéales pour quiconque a faim. ❛ J'ai peur. ❜
Le sang a maculé ta pelisse argentée. Il l'a teinte en bordeaux et est devenu poisseux. Tu as eu envie de pleurer. Mais tu ne l'as pas fait. Ça a intrigué le puma qui s'est arrêté, dardant ses iris dorées sur ta mince silhouette. ❛ Tu n'as pas peur ? ❜ Tu as hésité. Tu n'as pas menti. Tu ne mens jamais. ❛ J'ai peur. ❜
Il est déjà mort, l'autre. Tu as oublié son nom depuis. Tu as perdu son odeur qui t'a pourtant imprégnée si longtemps. Tu n'as pas été épargnée par le félin affamé. Il a cherché à se jeter sur ta frêle carrure. Tu n'as pas bronché. Parce que tu savais. ❛ Tu ne verras pas ses larmes. ❜ Que répètent les étoiles. Tu sais que la mort n'est pas encore à tes portes. Tu as vu les griffes acérées se refermer sur ton corps malingre, enserrant ton flanc qu'elles déchirent profondément. Ça restera à vie. Tu garderas en toi ce souvenir pour l'éternité.
La mère est arrivée, avec ses frères et sœurs. Le puma s'est échappé. Il a gravé en toi une douleur amère qui t'a fait comprendre que tu existais. Que tu étais mortelle et que c'est un sang écarlate qui pisse dans tes veines et pas une eau transparente.
Alors, tu as souris.
Un éclat tordu. A peine influencé par cette souffrance assassine qui brouille ta vue malaisée. Il fait noir. La peur est passée.


So why? Why the dead do not touch the paradise?



Don't say I love you


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Immortelle ~ Le temps qui façonne ; le temps qui déchire les rêves dessinés à la craie par les mômes oubliés ; et l'ange qui tombe de son nuage, dépossédé de ses ailes nacrés pour combler les espérances des étoiles qui ont sombré...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Immortelle ~ Le temps qui façonne ; le temps qui déchire les rêves dessinés à la craie par les mômes oubliés ; et l'ange qui tombe de son nuage, dépossédé de ses ailes nacrés pour combler les espérances des étoiles qui ont sombré...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ellipse de temps
» Pendant ce temps là, à Vera Cruz ...
» Question comportement avion vs changement météo
» Le bosquet [arbres]
» Clavis des vétérans (Variks vous préviendra...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Wolves :: Hors RP :: Journal de Bord-
Sauter vers: