Fallen Wolves
Bienvenue sur Fallen Wolves,

Entendez-vous les hurlements poussés par vos confrères ?
Resterez-vous tranquillement à regarder et faire semblant de ne rien entendre ? Bien sur que non, vous allez participer dans ce monde sans pitié qu'est le notre !

Bonne chance.


Un vent de Rébellion semble animer nos Terres. Serez-vous à la Hauteur ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Et elle continuait à avancer. Elle ne pouvait s'arrêter de courir après son identité, après ce qui faisait d'elle quelqu'un et pas rien. Parce qu'elle n'était pas rien, elle refusait de l'être.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nirvana
Dεlτα

Dεlτα
avatar

Messages : 11

Votre Loup
Pouvoir: Regards Enchaînés
Rang: Guerrière - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Et elle continuait à avancer. Elle ne pouvait s'arrêter de courir après son identité, après ce qui faisait d'elle quelqu'un et pas rien. Parce qu'elle n'était pas rien, elle refusait de l'être.    Dim 5 Juil - 23:26




Nirvana " Tu n'es rien... "


Mon identité...

¤ Nom : Nirvana
¤ Surnom : La veuve noire
¤ Âge : 10 plumes
¤ Sexe : Femelle
¤ Meute : Feuille d'Albâtre
¤ Rang : Delta guerrière
¤ Pouvoir : Le surnom qu'on lui à donné n'existe pas par hasard. Nirvana est capable de charmer les loups d'un regard et ainsi de faire d'eux ces esclaves. Cependant, ce charme n'opère que sur les loups mâles (peu importe leur âge) et à condition que ces derniers aient croisé son regard peu de temps avant. Personne n'a encore trouvé le moyen de ce libérer de cette emprise, mais, Nirvana n'abuse jamais de son don. Toutefois, son emprise est moindre sur les mâles possédant déjà des sentiments très forts à l'égard d'une autre louve.









Mon Histoire...

La création

Le nirvana est une source d'espoir pour tous ceux qui y plongent. Un but suprême à atteindre, un état de plénitude dans lequel s'emplir de bonheur, de joie et de beauté. Une utopie rêvée de tous. Un monde idyllique et merveilleux. Le paradis sans doute. Là où les nuages sont blancs comme la neige et le ciel bleu comme l'eau pure de l'océan. C'est un précepte même de la paix avant la guerre. Un art de vivre qui pousse à un état de béatitude. Et pourtant, Nirvana n'est pas. Il n'y a rien de plus parfait que cette haine qu'il nous faut entretenir pour atteindre les abysses. Là où bien et mal ne font que s'effleurer en une fine limite. Là où rien d'autre que le désespoir et l'espoir ne perdure. Là où le pardon et la vengeance se liguent. Là où l'amour et la haine sont si proches qu'ils se touchent du bout des doigts. Là où le sang caresse la neige. Là où la peur épouse le courage. Là où le mal et le bien ne forment plus qu'un tout. Et pourtant, Nirvana n'est pas. Dans les ténèbres du néant, dans la lumière de l'infini, le beau et le laid se contemplent, s'admirant avec envie et jalousie. Ils se marient donnant naissance à une créature aussi fascinante que repoussante. Donnant naissance à la jolie bête. Aucun amour ne témoigne de ceci, simple fruit du hasard organisé, dépendants de Dieux trop puissants pour s'intéresser à ce cas désespéré. Car ici le hasard n'existe pas, ne gouverne pas. Tout est prévu, prévisible et à prévoir. La banalité se dresse contre l'étrangeté. Et pourtant, Nirvana n'est pas.



Mais ensuite...

Petit, maigrichon et tenant à peine sur ses pattes, mais pourtant déjà adulte. L'animal disloqué, déformé avance, sans jamais s'arrêter. Il suit, soumis, son maître. Il est l'esclave de sa vie, l'esclave de l'autre. Il ne parle pas, ne respire presque pas. Il n'existe pas, pas aux yeux du leader. Alors, il avance. Sans souffrir. La douleur ne l'atteint pas, elle est repoussée de son corps, de son âme, de son corps. Il n'en a pas, d'âme. Il ne pourrait pas en avoir de toute façon ; on ne le lui a pas permis. On lui a dit qu'il pouvait respirer, qu'il pouvait boire, mais pas manger, pas dormir. Alors, l'animal difforme ne mange pas, il ne dort pas. Parfois il vacille, mais il ne s'arrête pas. On ne le lui a pas demandé. Il ne lève les yeux que pour admirer le paysage, discrètement, pour qu'on ne remarque pas sa présence, car il n'a pas le droit de faire cela et qu'il désobéit et alors, il se sent vivant. Et pourtant, Nirvana n'est pas.
La créature sans nom ne grandit pas, ne vit pas. Elle souffre sans souffrir. Elle continue d'avancer comme on le lui a ordonné. Elle est détruite, semble vaciller, mais jamais ne tombe. Elle n'a pas le droit de tomber, elle n'en a pas reçu l'ordre. Parfois elle mange. Quand elle en a le droit. Sinon elle marche encore. Toujours. Ou allaient-ils ? Personne ne le lui avait jamais dit. Personne ne le lui avait jamais parlé. Elle-même ne connaissait pas le son de sa voix. Etait-elle grave ? Aiguës ? Douce ? Calme ? Sévère ? Elle ne le savait pas et elle ne le saurait jamais. On ne lui avait pas donné l'ordre de parler. De toute façon elle n'avait pas à le faire, car elle n'avait personne à qui parler. Personne ne voulait d'elle. Elle n'était que la chose. Elle n'avait rien d'un animal, elle n'était que la chose. Sa chose. A l'autre. L'autre d'ailleurs était le seul à la regarder, de plus en plus souvent, de plus en plus régulièrement. Et la chose comprit= pourquoi. Un jour il arriva, sous des airs charmants, sous des airs bienveillants. Et il obtint sa soumission. Son entière soumission. Avec lui, elle se sentit subitement entière. Elle n'avait pas envie de s'offrir à lui, mais elle le lui permit pour se sentir vivante. Et pourtant, Nirvana n'est pas.

Après cela elle recommença à marcher. Encore. Elle n'était rien. Elle fut nourrie à sa convenance. Puis elle grossit. Enormément, sans comprendre pourquoi. La bête ne savait pas ce qui vivait en elle, ne parvenait pas à saisir le sens de la vie, le pourquoi du comment. Mais elle donna naissance. Deux petits, deux femelles. Elle pleura, même si on ne le lui autorisa pas. Elle pleura pour les deux pauvres âmes qu'elle venait d'amener dans ce monde. Deux malheureuses âmes qui comme elle, ne vivraient pas. Ne dormiraient pas et se contenteraient simplement de marcher, d'avancer. De survivre. Pour leur père, leur grand-père. Cet autre.

" Tu n'es rien. Rien. "

Rien. Absolument rien. Elle n'était rien et quand sa descendance eut l'âge de procréer à son tour, l'autre la chassa, lui ordonnant de quitter sa meute. Alors, elle obéit. Elle la quitta. Puis elle erra, longtemps, très longtemps. Seule face au reste du monde. Face à ce qui n'était pas rien. Elle se renforça, elle devint quelque chose à défaut d'être quelqu'un. Puis la neige tomba. Et elle eut faim. Puisque plus personne ne pouvait lui interdire d'avoir faim, elle commença à être tenaillée par cette dernière. Et elle se laissa mourir, s'abandonnant dans le fin manteau d'argent qui avait fait disparaitre sa seule source de nourriture.

" Ramenez-la au camp avant que son corps n'attire les ours."

La. La c'est une chose. La, c'est être quelque chose ou quelqu'un. La neige bougeait, prenait forme. Etais-ce une déesse ? Elle ne sut jamais exprimer sa gratitude. Elle était sauvée. On lui donna à manger, on la soigna. Rachitique et difforme comme toujours elle devint subitement quelqu'un pour cette meute là. De son ancienne vie d'Oméga auprès de l'autre, on la nomma guerrière. Elle ne faillit pas, jamais. Elle n'en avait pas le droit, elle ne se l'autorisait pas. Car c'était maintenant elle qui prenait les décisions. C'était elle qui choisissait pour elle-même.



En savoir davantage

Caractère

Elle ne dit pas un mot et se contente de jauger, d'observer. C'est avec méfiance qu'elle laisse les loups l'observer. Elle n'aimait pas être l'objet de cette curiosité, elle n'aimait pas être l'étrangeté. Solitaire dans l'âme, elle ne supportait plus d'attirer l'attention. Être de côté, ne pas se faire remarquer, faire comme si jamais elle n'avait existé lui convenait tellement plus. Elle n'appréciait plus la compagnie des autres loups et n'arrivait plus à regarder des louveteaux sans sentir son coeur se serrer. Elle était loyale et intelligente, elle ne se laisserait plus manipuler et pourtant, elle refusait d'approcher les autres. Elle était froide, vicieuse, parfois même sadique avec des loups qui ne lui avaient rien demandé. Nirvana n'était qu'un esprit torturé, rien d'enviable au bonheur suprême, à l'utopie rêvée.



Physique

L'animal sans forme se redressa, il était grand plus grand que les congénères qui formaient sa meute. Le pelage ocre, des membres aussi fin que des brindilles et aux couleurs sombres. Des oreilles longues, ouvertes et blanches avec de fins pinceaux. Une crinière noire, sombre et ténébreuse. La gueule, semblable à celle d'un renard et pourtant si différente. Le regard épousé d'or. Fin, difforme, semblant s'effondrer sur lui-même, subitement, l'animal s'élance et telle une flèche pourpre, il suit à la trace l'animal traqué. Silencieux, furtif et pourtant tellement plus rapide que le reste de la meute, le loup à crinière poursuit la bête et d'un bond, s'élance sur la croupe de sa future nourriture. Ses mâchoires s'acharnent, mordent, arrachent, coupent la chaire et fatiguent l'animal. Puis il s'effondre et la grande bête se redresse.



Derrière l'écran...


¤ Un Pseudo? Juny
¤ Ton Âge? 18 ans
¤ Comment es tu venu ici? Ceci est un Dc
¤ Des impressions, un mot?

©never-utopia


Dernière édition par Nirvana le Lun 6 Juil - 13:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Immortelle
Gαππα

Gαππα
avatar

Messages : 30

Votre Loup
Pouvoir: Murmures des Astres
Rang: Guérisseuse - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: Et elle continuait à avancer. Elle ne pouvait s'arrêter de courir après son identité, après ce qui faisait d'elle quelqu'un et pas rien. Parce qu'elle n'était pas rien, elle refusait de l'être.    Dim 5 Juil - 23:40

Rebienvenue à toi Brumy. Que dire ? L'histoire de ta louve est superbe, j'étais à deux doigts de lâcher quelques larmes. Je te promets pas la lune, mais Heavy tâchera de prendre soin du Nirvana maigrelet ! ♥
Dépêches-toi de nous finir cette merveille, qu'on puisse se faire un RP. c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alkaïne
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 60

Votre Loup
Pouvoir: Vision Illusoire
Rang: Louveteau - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: Et elle continuait à avancer. Elle ne pouvait s'arrêter de courir après son identité, après ce qui faisait d'elle quelqu'un et pas rien. Parce qu'elle n'était pas rien, elle refusait de l'être.    Lun 6 Juil - 12:02

L'histoire est juste...magnifique, j'ai les larmes aux yeux, on voit que tu aimeras cette louve, franchement, finit juste ta présentation Very Happy <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.wattpad.com/user/alkaiine7
Nirvana
Dεlτα

Dεlτα
avatar

Messages : 11

Votre Loup
Pouvoir: Regards Enchaînés
Rang: Guerrière - FA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: Et elle continuait à avancer. Elle ne pouvait s'arrêter de courir après son identité, après ce qui faisait d'elle quelqu'un et pas rien. Parce qu'elle n'était pas rien, elle refusait de l'être.    Lun 6 Juil - 13:02

Merci à vous deux les filles ! Je pense avoir terminé ma fiche d'ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhalia
РИЈ

РИЈ
avatar

Messages : 13

Votre Loup
Pouvoir: Blessure de l'Ombre - Télépathie
Rang: Prophète
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: Et elle continuait à avancer. Elle ne pouvait s'arrêter de courir après son identité, après ce qui faisait d'elle quelqu'un et pas rien. Parce qu'elle n'était pas rien, elle refusait de l'être.    Lun 6 Juil - 13:38

*prophète arrive furtivement* Voilà, puisque tu as terminé ta fiche, il est temps de passer aux choses sérieuses ! 8D
Comme déjà dit précédemment, ce personnage est une petite pépite, sincèrement. Son caractère et son physique sont exposés juste comme il faut, laissant une grande part de mystère sur Nirvana pour que le plaisir de découvrir le reste IRP soit présent. Sincèrement, j'ai hâte de débuter un RP entre nos deux demoiselles… c:

Je te valide donc, miss. Amuses-toi bien avec ta jolie madame et n'hésite pas si tu as besoin de quoique ce soit, et même si t'as besoin de rien ! ♥ Je t'invite de ce pas à aller ouvrir ton journal de bord et à commencer à RP.

Lorsque Kaala sera présente, l'une de nous reviendra éditer ta présentation et ta fiche de personnage pour te donner ton nom de pouvoir. Encore un peu de patience ! ♥


Dernière édition par Valhalia le Lun 6 Juil - 18:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org
Kaala
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 175

Votre Loup
Pouvoir: Lames Aquatiques
Rang: Alpha - FL
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: Et elle continuait à avancer. Elle ne pouvait s'arrêter de courir après son identité, après ce qui faisait d'elle quelqu'un et pas rien. Parce qu'elle n'était pas rien, elle refusait de l'être.    Lun 6 Juil - 16:17

Après beaucoup de réflexion !
Ton nom de pouvoir sera: Regards Enchaînés (merci Toundra x3)
Tu peux donc faire ta fiche de lien etc etc

Bon jeu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fallenwolves.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et elle continuait à avancer. Elle ne pouvait s'arrêter de courir après son identité, après ce qui faisait d'elle quelqu'un et pas rien. Parce qu'elle n'était pas rien, elle refusait de l'être.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Et elle continuait à avancer. Elle ne pouvait s'arrêter de courir après son identité, après ce qui faisait d'elle quelqu'un et pas rien. Parce qu'elle n'était pas rien, elle refusait de l'être.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Topic des Mythos
» Conan le Cimmérien ( Robert E. Howard )
» ✻ C’est pas parce-que je suis une bonne à rien que je suis rien. (kira)
» La perfection existe-t-elle ?
» Une guilde de ce genre existe-t-elle déjà ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Wolves :: Hors RP :: Identité :: Présentations Validées-
Sauter vers: