Fallen Wolves
Bienvenue sur Fallen Wolves,

Entendez-vous les hurlements poussés par vos confrères ?
Resterez-vous tranquillement à regarder et faire semblant de ne rien entendre ? Bien sur que non, vous allez participer dans ce monde sans pitié qu'est le notre !

Bonne chance.


Un vent de Rébellion semble animer nos Terres. Serez-vous à la Hauteur ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 When you sleep, I watch over you. |ft. Masks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brume Sauvage
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 55

Votre Loup
Pouvoir: Vent Annonciateur
Rang: Alpha - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Lun 6 Juil - 10:18

« And the big bad black wolf looks ahead. The puppies were playing with innocence. He was happy to see that they could enjoy life without worrying about the coming war. Yet one of them remained in his corner, as if playing and laughing was forbidden. »
When you sleep...

Il faisait nuit dans l'immense tanière et tout semblait paisible. Un a un, les loups s'étaient assoupis. Près de l'entrée, une sentinelle veillait sur les alentours comme à son habitude et quelques loups se réveillaient parfois pour patrouiller sur l'ensemble des terres. Mais dans l'ensemble, ceux qui se trouvaient là dormait. Tous, sauf Brume Sauvage qui du coin de l'oeil surveillait son frère, couché contre son flanc. Le pauvre Brouillard Ardent était fatigué de sa journée, car il avait dû supporter des louveteaux qui n'avaient pas hésité à l'embêter sans la moindre raison apparente. Les adultes venaient de leur apprendre qu'il existait des rangs et qu'en tant que petits loups, ils avaient le droit de se défouler sur les Oméga comme bon leur semblait. Et l'alpha n'était pas intervenu, sachant parfaitement que son frère saurait se débrouiller face à une horde de petiots sans avoir à utiliser son don.

Mais le loup gris était désormais fatigué, comme tous les autres, alors, Brume Sauvage lui accordait sa protection, le temps d'une nuit. Normalement, c'était une femelle qui aurait dû dormir à ses côtés. Sa compagne. Mais le grand loup noir n'en avait pas encore. Il n'en éprouvait pas le besoin. Pourtant, le temps commençait à se faire pressant. Il se devait d'assurer une descendance à sa meute. Ce sans quoi, cette dernière risquait de vieillir considérablement ce qui les mèneraient tous à leur perte. Car déjà les louveteaux de l'ancien alpha avaient vieilli et bientôt ils seraient tous adultes. Les tensions risquaient de monter d'un cran et il savait que seules des naissances pourraient apaiser tout cela. En effet, les loups seraient trop occupés par les louveteaux pour penser à se chamailler. L'alpha devait procréer.

En soupirant, l'alpha se redressa pour s'asseoir. Il avait chaud et le sommeil ne semblait pas vouloir de lui, alors, sans un bruit, il observa sa meute ; sa famille. Au loin, il percevait les vieux loups couchés près des gamma. L'une d'entre eux attira plus particulièrement son attention l'espace d'une seconde. La blanche, couchée sur le flanc. Puis son regard la quitta pour se concentrer sur les autres oméga, sur ses stratèges, sur les louveteaux. Chacun eut droit à un regard protecteur empli de bienveillance. Puis, le loup se leva et quitta l'intérieur chaleureux et tempéré du repaire pour s'asseoir à l'entrée, congédiant d'un regard doux la sentinelle qui s'y trouvait. Lui aussi pouvait veiller sur les lieux alentours.

Il veilla en solitaire pendant une première heure quand un bruit de pattes lui indiqua que quelqu'un était réveillé à l'intérieur du terrier. Il ne put s'empêcher de sourire doucement et du coin de l'oeil, il observa la petite boule de poils qui semblait encore endormie. De sa voix grave, mais qui se voulait douce, il l'invita à approcher :

« Approche petite créature, approche, n'aie crainte... »

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masks
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 26

Votre Loup
Pouvoir: Souffle de la Harpie
Rang: Louveteau - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Lun 6 Juil - 16:28

Une fraicheur bienvenue annonça la nuit, avant que celle-ci ne prenne possession du ciel, effacant toute trace du feu orange et rouge qui accompagnait le soleil dans sa chute. Une fin de journée ordinaire, où chacun plongeait ou non dans un repos mérité afin de faire face avec le plus d'énergie possible au prochain jour, faire les même choses indispensables mais pourtant tellement banales que c'en était devenu des automatismes. L'alpha veillera et regnera sur l'ensemble de la meute, épaulé sans doute par les bétas et les gamas, les chasseurs se lanceront dans une nouvelle exploration du territoire en quête de proie, les sentinelles veilleront à la sécurité de leur territoire et de la meute... Et les louveteaux joueront, apprendront, chahuteront dans la bonne humeur encore encrée en eux. Chacun avait un rôle et le jouait à merveille, une habitude qu'ils executaient avec grâce chaque jour qui passait. Masks, la tête posée sur ses pattes avant, observa longuement ses confrères groupés dans le repaire, pour la plupart somnolant, profitant de l'obscurité pour épier sans être vue. Ces loups qui, le lendemain, se dresseraient courageusement sur le chemin de leur destin et s'y engageraient sans hésitation. Elle se contenterait d'apprendre et mémoriser ce qu'on lui dévoilerait et d'observer les jeux de ses camarades louveteaux.

Une brise légère la fit frisonner, la ramenant à la réalité. Elle scruta brièvement les quelques louveteaux qui s'étaient blotti non loin d'elle, puis embrassa du regard toute la meute, tous les loups au bord du sommeil ou au bord de la tanière, debout et bien réveillés afin d'assurer leur protection. La louvette se sentait bien parmis eux. Une aura de sécurité et de bienveillance semblait émaner de chaque membre, si bien qu'elle ne pouvait que se sentir à l'aise en leur présence. Elle ferma finalement les yeux, écoutant encore quelques instants les respirations paisibles des canidés autour d'elle, et sombra à son tour dans un sommeil bienvenu pour soulager son esprit fatigué par ses nouvelles découvertes du jour.


Plus tard, Masks ouvrit lentement un oeil embrumé de sommeil, tressaillant sous l'assaut d'un coup de vent innatendu et plus violent qu'une simple brise. Elle se rendit compte qu'elle avait froid et se replia encore plus sur elle-même, enfouissant son museau dans sa queue à la recherche d'un peu de chaleur réconfortante. La fatigue brouillait ses sens mais elle ne parvint pas à se rendormir, malgré la désagréable impression de n'avoir presque pas dormi qui la tenaillait. Elle grogna doucement et, ne comptant pas réveiller ses camarades en s'agitant pour à nouveau trouver Morphée et le convaincre de la reprendre dans ses bras, la louvette se leva en souflant de dépit, étira rapidement ses pattes et s'éloigna des groupes de canidés assoupis. Elle avisa une forme sombre assise à l'entrée du repaire et, intriguée, elle s'avança vers elle en traînant des pattes. Une voix familière flotta un instant dans l'air, lui indiquant qu'elle était en présence de l'alpha de la meute.

La plus jeune alla s'asseoir aux côtés du loup noir bien qu'un peu en retrait après avoir incliné profondément la tête en guise de salut. Les étoiles au dessus de leur tête brillaient doucement et elle les contempla un moment, gardant un silence respectueux. Elle ne se sentait pour une fois pas mal à l'aise, cette tranquilité qui s'était installée entre eux l'apaisait même. Elle doutait d'ailleur de sa capacité à tenir des propos cohérents en cet instant même, son cerveau ne réagissant pas encore très vivement. Alors elle se contenta de regarder le ciel moucheté de points lumineux en se laissant bercer par le dou son du vent agitant les feuilles qui la faisait frisonner. Elle était au bon endroit, là où se trouvait sa place, et elle en était intimement convaincue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume Sauvage
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 55

Votre Loup
Pouvoir: Vent Annonciateur
Rang: Alpha - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Mer 8 Juil - 10:02

« And the big bad black wolf looks ahead. The puppies were playing with innocence. He was happy to see that they could enjoy life without worrying about the coming war. Yet one of them remained in his corner, as if playing and laughing was forbidden. »
When you sleep...

Il n'eut pas besoin de tourner la tête pour savoir qu'il faisait face à une jeune loupiotte. Cette jeune femelle, c'était Masks, l'une des dernières nées de la meute. Brume Sauvage venait à peine d'être gradé alpha lorsque cette dernière était venue au monde au sein de la meute et il se souvenait encore comment les loups, heureux d'avoir une progéniture à protéger avait agis. Tous étaient venus nourrir la petite qui, au départ, semblant fragile, avait très vite repris du poil de la bête. L'alpha noir se souvenait encore avoir été très pré-occupé par son état de santé à la naissance et il se rappelait parfaitement des mots que sa soeur avait à peine murmuré "elle sera Oméga, comme lui...". "Lui" c'était Brouillard Ardent, son frère, mais le grand loup avait refusé de caser directement la petite dans ce rang-ci alors qu'elle n'avait pas encore ouvert les yeux sur le monde extérieur. Et miraculeusement, il avait eu raison. Seulement, la petite créature était encore loin de sa majorité canine et il lui faudrait encore faire ses preuves, il en était certain. Cependant, il restait confiant en l'avenir et le vent lui prêtait raison.

« Ne devrais-tu pas dormir à cette heure-ci ? »


Il tourna sa tête vers Masks qui s'était respectueusement installée plus loin. Il n'aimait pas forcément que les loups de sa meute lui témoigne autant de respect. Il avait certes, instauré des limites à ne pas franchir, comme tout bon alpha, mais il n'appréciait guère voir les siens lui faire des courbettes simplement pour un rang qu'ils lui avaient presque donnés. Selon lui, c'était lui et non pas les autres, qui devait s'incliner et témoigner un profond respect. D'un geste paternel et protecteur, il tendit sa patte et de cette dernière, poussa la petite pour la rapprocher de lui. De cette même tendresse, il lui asséna un petit coup de langue entre les oreilles et retourna à la contemplation des étoiles, espérant qu'elles lui portent conseil.
Comme toujours Brume Sauvage était inquiet, d'abord pour la petite qui aurait dû dormir et non pas veiller comme un adulte tourmenté, mais aussi pour une louve blanche qui depuis quelques temps déjà hantait son esprit. Mais ses plus grosses frayeurs portaient sur l'avenir de la meute. depuis quelques temps déjà, les animaux et la nature autour de lui, lui faisaient comprendre que quelque chose de grave risquait de se produire d'ici quelques temps et l'alpha noir avait peur que cette tragédie n'atteigne sa meute. Il ne voulait perdre personne, il aimait trop les siens pour cela et pourtant, une petite voix, à l'intérieur de son être lui hurlait qu'il lui faudrait s'y résigner.
Il soupira, las.

« Ne t'en fais pas, ce n'est pas moi qui te ferait la morale. »


Il sourit tristement et quitta le ciel un instant pour observer Masks à côté de lui. Elle semblait encore fatiguée, sans doute n'avait-elle pas assez dormis. Il se décida à l'instruire légèrement, pour jouer son rôle d'alpha, mais aussi pour aider la petite à retrouver la paix et sans doute le sommeil, plus tard.

« Regarde les étoiles Masks. Beaucoup d'entres nous pensent qu'elles sont le symbole que les esprits loups veille sur nous. Ceux de nos parents, mais aussi de nos ancêtres. Mon arrière arrière grand-mère se trouve dans ce ciel en ce moment même. Depuis que je suis petit, elle veille sur moi. Sans doute veille-t-elle sur la totalité de la meute. Et sur toi aussi.  »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masks
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 26

Votre Loup
Pouvoir: Souffle de la Harpie
Rang: Louveteau - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Jeu 9 Juil - 21:10

Quelques douces paroles à propos de ces millions d'astres brillants parsemant le ciel de la nuit firent disparaître la confusion qui l'avait envahie autant à cause du sommeil des gestes du loup noir. Elle ne s'y attendait pas et avait été surprise en sentant une caresse douce et humide sur son front, surtout après ce qui lui était apparu comme un reproche. Mais elle adorait les légendes et tout ce qui y ressemblait, car cela lui permettait de se faire une opinion elle-même puisque personne ne pourrait sûrement jamais confirmer ou démentir, alors elle avait mis de côté sa stupéfaction pour se concentrer sur ce que disait le loup noir.

« C'est une très belle théorie. Une âme brillante accrochée au ciel veillant dans la nuit... Alors tous les loups morts sont là-haut, dans cet obscur ciel ? »

Elle dit cette dernière phrase dans un souffle, plus pour elle-même qu'attendant un réelle réponse. La tête levée vers les étoiles, elle les observa avec un regard tout neuf, les vit autrement que comme des petites lumières dorées éparpillées sur une nappe noire. Des millions de loups, des loups décédés, chacun suspendu à un de ces point lumineux, surveillant leurs anciens camarades depuis l'immensité qui leur était offerte. Leurs ancêtres à tous, amis comme ennemis. Masks trouvait cela très poétique et effrayant à la fois. Si cette hypothèse s'avérait juste, sûrement que des loups inconnus, parents et grand-parents d'autres loups vivant mais tout aussi inconnus que leurs ancêtres, pouvaient les surveiller à tout instant. Elle frissonna à cette pensée et se demanda si Brume Sauvage avait déjà songé à la même chose.

Elle se tourna vers lui mais il ne lui prêtait plus attention, alors elle se permis de l'observer discrètement, détaillant ce visage qu'elle ne se rappelait pas avoir vu de si près. Elle fut étonnée de constater les restes d'un air soucieux témoignant d'une certaine inquiétude qui dansait sur ce dernier, marquant légèrement ses traits comme s'il s'était déjà trop inquiéter. Bien que ce soit très subtil, elle qui observait quotidiennement ses camarades pouvait facilement déceler les caractéristiques de telle ou telle émotion. Elle avait souvent songé en voyant certains de ses camarades s'amuser à jouer l'alpha d'une meute imaginaire que Brume Sauvage menait une vie somme toute normale et dépourvue de peurs. Qu'il s'amusait lui aussi à gérer leur vie à tous sans avoir à craindre un éventuel problème. Et bien que, lorsqu'elle avait eu le courage d'exprimer ses pensées à ce sujet, on lui avait doucement fait remarquer qu'elle était encore très naïve et qu'elle ait réfléchit suite à cela, elle n'avait jamais imaginé qu'il puisse être aussi tourmenté. Et malgré le fait qu'elle ne pouvait savoir ce qui l'angoissait ainsi, elle eu une brusque envie de le rassurer comme elle avait vu certains loups le faire avec leurs cadets. Un bref élan de sympathie sans doute.

« Dis, s'ils veillent sur nous, ils veillent sur vous aussi, non ? Alors dans ce cas-là, vous n'avez pas besoin de vous en faire, ils te comprendront, et nous aussi. On est comme une grande famille, je pense, la meute vivante comme la meute de leurs ancêtres morts. »

La fatigue lui avait sûrement délié la langue et comme elle ne saisissait pas encore très bien la différence entre le « tu » et le « vous », elle avait tendance à user des deux, rendant ses propos parfois compliqués à comprendre. Elle avait simplement eu envie de dire combien la meute comptait pour elle et que, quel que soit le membre en question, elle le protégerait de toutes ses forces, mais surtout qu'elle était presque certaine qu'il en allait de même pour chaque loups de la meute. Même si après-coup elle se sentit gênée et trouva bête son discours.

Elle bailla ostensiblement, sans pouvoir se retenir, et secoua lentement la tête, presque sans conviction, afin de rester éveillée. Elle était bien, là, sous les milliers de regards bienveillants ou non des esprits, assise aux côté de l'alpha et profitant d'une fraîcheur douce, et ne voulait pas retourner se coucher, pas tout de suite. Rester encore quelques instants, voir le soleil poindre timidement, assister au réveil de la faune, puis à celui de la meute et la voir s'activer pour commencer une nouvelle journée. Et voir se dissiper le malaise de l'alpha.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume Sauvage
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 55

Votre Loup
Pouvoir: Vent Annonciateur
Rang: Alpha - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Ven 10 Juil - 21:45

« And the big bad black wolf looks ahead. The puppies were playing with innocence. He was happy to see that they could enjoy life without worrying about the coming war. Yet one of them remained in his corner, as if playing and laughing was forbidden. »
When you sleep...

La joie de l'enfant découvrant quelque chose de nouveau dans ce monde si ouvert à la noirceur malsaine du noir et de l'obscure. Elle semblait surprise, étonnée de découvrir de la poésie ici, comme s'il n'en existait pas. Comme s'il n'y en avait pas, ou plus. Brume Sauvage la regarda avec un sourire tendre et bienveillant. C'était cet aspect qu'il aimait tant chez les plus jeunes, cette incrédulité, cette innocence si puérile, si adorable. Il fut attendrit et subitement, il eut envie d'avoir ses propres petits, sans songer un instant que de toute façon, il ne participerait que très peu à leur éducation tellement il serait prit par ses activités de dirigeant. C'était frustrant. Aussi était-il préférable de n'avoir que les petits des autres à élever, pour l'instant. Surtout des petites comme la douce Masks. Elle était d'une telle candeur, mais aussi d'une telle vivacité d'esprit pour son jeune âge qu'il n'y avait nul doute que s'offrait à elle un avenir prometteur au sein de la meute. Et, tandis qu'elle semblait réfléchir à voix haute, lui l'imaginait déjà adulte.

Il songea qu'un jour il prendrait place dans les étoiles et qu'alors, il pourrait sans doute l'observer comme on l'avait observé lui, dans sa vie. Seulement, il ne se sentait pas encore prêt à partir, il avait la curieuse impression qu'il n'avait pas encore terminé ses affaires dans ce monde-ci et qu'il lui faudrait accomplir de grandes choses avant de pouvoir rejoindre ce monde si idyllique de la paix éternelle. Du moins remettrait-il à ce moment-là sa vie entre les mains des dieux et attendrait leur jugement. Il ferma les yeux laissant le vent frais de la nuit parcourir son pelage, épouser ses formes et vivifier ses muscles encore endormi. Il secoua doucement la tête puis se redressa pour changer de position se couchant sur le flanc, aux côtés de la petite. Ce fut à ce moment-là qu'elle décida de reprendre la parole. Elle était naïve, touchante et pourtant, dans son extrême gentillesse, elle se révélait d'un soutien et d'un réconfort sans nom. Il tourna sa tête noire vers elle et de ses yeux d'ambre, il la scruta un long moment, paisible, mais reconnaissant, faisant l'impasse sur son changement de personne. Il n'avait que faire des convenances à ce moment-là.

« Masks, tu es d'une sagesse sans nom... Merci !.. »


Il cligna des yeux lentement, puis, observa la petite bâiller sans gène. Elle devait être fatiguée. Néanmoins, si elle était aussi bornée que lui l'avait été plus jeune, elle n'irait pas se coucher, ou du moins lui obéirait-elle sans broncher s'il haussait le ton, mais elle ne se rendormirait pas tout de suite, malgré la fatigue. C'était dans la nature des plus jeunes de vouloir découvrir des choses qui leur semblaient inédites, interdites. Il se redressa pour se lever et d'un regard bienveillant, il décida de l'occuper un peu.

« Dis-moi Masks... As-tu déjà vu les sentinelles de nuits venir se coucher et les sentinelles de jour, qui dorment derrière nous, se relayer ? »


C'était une expérience qu'il avait vécu étant petit, grâce à sa nourrice et il se rappelait encore la sensation de découverte qui s'était emparée de lui ce fameux jour durant sa tendre enfance.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masks
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 26

Votre Loup
Pouvoir: Souffle de la Harpie
Rang: Louveteau - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Dim 12 Juil - 12:46

Bien qu'elle ait été très surprise des remerciements doublés d'un certain compliment qu'avait exprimé le loup étendu à ses côtés, elle garda cachée la gêne qui lui picotait le poil et baissa la tête. Elle était malgré tout heureuse et fière d'avoir pu le détourner quelques instants de ses pensées inquiètes. Elle aimait bien le loup noir qui veillait au bien être de sa meute et elle préférait le voir souriant et étincelant de bonne humeur avec ses camarades plutôt qu'enfermé dans des pensées obscures qui happaient toute joie de son visage le temps de quelques longs battements de coeur, alors si elle pouvait lui rendre cette luminosité bienveillante qui contrastait avec son pelage d'ébène,  elle en serait ravie.

Sa fierté s'évanouie bientôt, oubliée pour les instants à venir, alors qu'elle pensait que Brume Sauvage allait la renvoyer dormir et qu'il reprenait la parole en se relevant. Elle tourna la tête vers lui et, à l'entente de la question qu'il lui posa, les yeux émeraude de la louvette s'écarquillèrent autant de surprise que de joie. L'alpha venait de lui réveler quelque chose dont elle n'avait pas véritablement eu conscience avant ce jour-là bien qu'elle connaisse son existence, et tout ce qui lui était inconnu était source d'émerveillement chez elle. Généralement, à ce moment de la nuit, elle dormait encore, lovée contre ses camarades, et n'était pas prête de s'éveiller, sauf certains jours où elle ne parvenait pas à trouver le sommeil comme cette nuit là mais où elle restait couchée, les yeux clos dans une tentative désespérée d'attirer Morphée à elle. Mais pas aujourd'hui. Ne sachant que dire, elle se tourna vers les loups endormis avant de secouer vigoureusement la tête de façon négative, ses yeux brillants à nouveau fixés avec espoir sur le mâle. Son coeur battait soudainement la chamade et elle se trouvait trop enfantine à s'emballer pour si peu, mais pour l'instant, elle s'en fichait éperduement.

   
« Est-ce que je pourrais rester encore un peu, pour y assister ? S'il te plaît ? »

Elle trépignait d'impatience contenue et sauta sur ses pattes, l'implorant mentalement de l'y autoriser alors qu'elle tentait de garder un visage neutre. Elle voulait voir le ciel s'éclaircir à l'approche de l'aube et le roulement des sentinelles. Elle voulait découvrir encore une chose avant que les autres ne se lèvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume Sauvage
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 55

Votre Loup
Pouvoir: Vent Annonciateur
Rang: Alpha - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Mar 14 Juil - 21:36

« And the big bad black wolf looks ahead. The puppies were playing with innocence. He was happy to see that they could enjoy life without worrying about the coming war. Yet one of them remained in his corner, as if playing and laughing was forbidden. »
When you sleep...

Elle était une source d'étonnement pour lui. Il était surpris de voir combien elle tentait d'être grande, d'être déjà une louve mature, alors qu'elle n'était encore qu'une toute petite créature. Elle était touchante, attachante, car elle essayait de copier ses aînés. Un geste bien connu et typiquement enfantin qu'il avait lui-même adopté. Sembler sérieux et essayer de ne pas s'emporter, pour prouver aux autres qu'on pouvait être adulte. Brume Sauvage, qui se tenait bien droit sur ses quatre membres laissa ses babines se fendre en un sourire bienveillant l'espace de quelques instants. Quelque chose de soudain, non maîtrisé, de spontané, de soudain. Il l'avait fait sans même y penser, sans même le vouloir. Il avait là la preuve même que les plus jeunes pouvaient parfois être sources de réconfort. Masks était sa source de réconfort en cette nuit d'été.

« Oui, tu le peux. Mais sous condition d'être exemplaire et de retourner te coucher ensuite. »


Le grand loup noir s'étira légèrement, rappelant ses muscles à l'ordre pour les forcer à lui obéir, puis, il s'était déplacé. Si cet étrange couple restait dans le passage de la tanière, alors, ils gêneraient l'harmonie installée dans la meute. Et ça, ce n'était pas le rôle d'un alpha. D'un simple regard, il indiqua à la plus petite de la suivre. Il ne faisait encore pas suffisamment clair pour qu'il se permette de la perdre de vue. Certes, elle ne risquait pas grand-chose, mais il préférait être prévoyant ; comme un père aimant et bienveillant. Une fois un peu plus loin de l'entrée et légèrement en hauteur par rapport au sol, il s'assit, noblement, le dos droit et le regard fier. Ils allaient devoir attendre quelques temps avant que le soleil ne décide de se lever et ils devraient attendre encore un peu plus longtemps avant de voir les sentinelles sortir et attendre leurs compères de la nuit.

« Quand j'étais un jeune loup, on m'a réveillé une nuit, pour me permettre d'assister à ce spectacle. Je me souviens qu'après avoir vu ça, j'ai voulu être une sentinelle moi aussi. Mais le destin en a décidé autrement. »


Il marqua une courte pause. Il voyait mal comment expliquer les choses à la loupiotte qui ne semblait pas encline à écouter le peu d'éducation que lui, en tant qu'alpha, pouvait lui donner. Il ne savait comment formuler les choses pour ne pas paraître trop arrogant, ni trop impétueux. Il voulait rester juste et exprimer cette justice dans ses paroles en espérant qu'elles seraient transmises aux générations futures comme ont les lui avaient transmise à lui. Très vite, il reprit pourtant ;

« Ce que j'essaye de te faire comprendre, c'est que tu dois respecter chacun des loups de ta meute et ce, peu importe son rang. Qu'il soit alpha ou oméga, tu dois témoigner à un loup le même respect. Car chaque loup, chaque rang à une importance pour le bien-être de tous. Car si tu n'es pas là pour respecter les autres, personne ne sera là pour te respecter. Tu comprends ? »


Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masks
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 26

Votre Loup
Pouvoir: Souffle de la Harpie
Rang: Louveteau - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Dim 19 Juil - 16:25

_________________
Lorsqu'il lui donna son accord, elle en fut heureuse et contint les battements nerveux de sa queue. Il était si gentil de s'occuper ainsi d'elle sans même paraître en proie à l'agacement, ce qui, face à un louveteau, était souvent compliqué. Cela renforça encore son admiration pour le loup noir. Elle acquiesça, promettant par ce simple geste qu'elle ne ferait rien qui puisse déranger le calme paisible de la nuit.

La louvette suivit timidement l'alpha lorsque celui-ci se leva avant de s'éloigner de l'entrée de la tanière. Elle se doutait que rester dans le passage ne ferait que gêner les sentinelles matinales et elle ne voulait en aucun cas être une gêne, pourtant elle se sentit un peu dépitée pour une raison qui lui échappait. Elle s'assit pourtant à ses côtés et scruta attentivement l'obscurité, attendant déjà les loups qui sortiraient l'aube venue. Elle écouta néanmoins toute aussi attentivement Brume Sauvage lorsqu'il lui confia ses propres impressions et sentiments lorsqu'il avait été à sa place et son cœur s'émerveilla de sa prochaine découverte. Et alors qu'il lui expliquait qu'il fallait respecter tous les membres de la meute, quel que soit son rang, elle hocha la tête vivement, car pour elle, c'était tout à fait normal et instinctif.

« Je comprend. Chaque vie à son importance, chaque rang son rôle et sans eux, l'équilibre serait rompu. Alors je respecterais tous le monde ! »

Elle avait simplement répéter la phrase qu'un de loups de la meute ayant bien voulut accorder un peu de son temps à des jeunes turbulents leur avait dit, mais elle ne sentit que maintenant la vérité de ces paroles. Elle ressentit tout de même un léger sentiment d’appréhension. Elle qui n'avait aucune idée de ce qu'elle souhaitait faire plus tard pour servir la meute, qu'allait elle devenir ? Bien que le temps pour y réfléchir ne lui manquait pas encore, un sentiment d'urgence entourait cette question. Certains louveteaux rêvaient déjà de leur future vie de loup adulte alors qu'elle cherchait encore dans son cœur la vocation qu'elle aimerait prendre.

Masks hésita. Elle souhaitait partager ses doutes avec plus expérimenté qu'elle, mais en même temps  ne voulait pas paraître encore plus faible que son corps ne le laissait présager. Mal à l'aise, elle agita la queue et les oreilles, indécise. Finalement, elle songea que l'alpha avait assez de problèmes pour en plus devoir régler ceux d'une louvette, et ne dit rien, se contentant de baisser la tête. Si quelque chose d'aussi futile la tracassait autant, elle n'osait pas imaginer la gravité des soucis qui hantaient le loup noir.
______________

[HRP ; Désolé pour le retard ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brume Sauvage
Alρhα

Alρhα
avatar

Messages : 55

Votre Loup
Pouvoir: Vent Annonciateur
Rang: Alpha - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Sam 1 Aoû - 19:49

« And the big bad black wolf looks ahead. The puppies were playing with innocence. He was happy to see that they could enjoy life without worrying about the coming war. Yet one of them remained in his corner, as if playing and laughing was forbidden. »
When you sleep...

Masks était une loupiotte des plus adorables et de toute évidence, Brume Sauvage avait devant ses yeux une future louve parfaitement capable de s'occuper de la meute d'en prendre soin et de la respecter autant que lui la respectait. Alors, n'allons pas jusqu'à dire qu'il voyait en Masks une future élite, une future grande louve de ce monde, une alpha. Mais pourtant, il savait, rien qu'en se plongeant dans son regard que cette petite aurait un avenir prometteur auprès des siens. Ou peut-être ailleurs... C'était le genre d'images que l'alpha de la plume d'argent avait du mal à concevoir. Comment vivre sans le soutien d'une meute ? Sans l'affection particulière que celle-ci porte sur un loup ? Comment vivre seul lorsqu'il est tellement plus agréable de vivre entouré d'une famille recomposée aimante et bienveillante ? Le problème venait sans doute du fait que certaines meutes n'avaient rien d'aimant et de bienveillant. Il en avait croisé de ce genre quelquefois et jamais il n'avait comprit le lien qui unissait alors les loups entre eux. La soif de sang ou la vengeance ? Le monde avait tellement mieux à offrir que du pourpre sur le sol.

« Je n'en attendais pas moins de toi Masks. »


Il lui offrit un regard emplit de bienveillance, encore. Elle était tellement innocente dans ce monde de brutes et de stratégies en tout genre qu'elle lui faisait penser à son frère lorsqu'ils étaient encore petits. Il secoua doucement la tête chassant la vision de sa famille pour se concentrer. Le vent qui venait caresser doucement son museau ne lui apportait, ce matin, pas de mauvaises informations. C'était bien, parfait. Un problème en moins à devoir résoudre et qui ne risquait d'inquiéter les siens. Brume Sauvage s'autorisa même à sourire l'espace d'un court instant avant de redevenir sérieux. Il l'avait toujours été ; figé dans un masque de respect, de bienséance et de rigueur. Jamais il n'avait tenté d'être farceur. Parfois ses blagues étaient acerbes, agressives, mais jamais douces, ni même drôle. On le comparait parfois à un ours mal léché. Ou un rustre bien élevé. Il est vrai qu'il était souvent grognon, mais en aucun sévère. La justice était le maître mot de sa vie. Depuis toujours.

« Ils arrivent, tiens-toi prête. »


Le ton de sa voix était doux et pourtant, l'annonce restait solennelle. Il les avait sentis avant même de les voir. Ils étaient trois à patrouiller de nuits et à se relayer autour des terres. C'était un maigre nombre, autrefois ils avaient été beaucoup plus nombreux, mais Brume Sauvage ne pouvait pas demander à tous ses loups de vivre la nuit et de dormir le jour. Le système de relais mis en place par sa mère, Isial, était plus efficace que celui des ancêtres de la meute et il ne l'avait pour le moment pas modifié, de crainte d'agacer l'esprit de sa défunte maman. L'odeur que portait les sentinelles étaient un peu différente de celle des autres loups de la meute. Ils sentaient la terre, l'ocre, le soleil et ce matin tout particulièrement, la chaleur de la nuit passée. Ainsi, alors que le soleil montrait son premier rayon pour cette journée qui s'annonçait encore chaude, trois grandes silhouettes se détachèrent bientôt du reste du paysage pour s'approcher de l'entrée du terrier d'un pas rapide et léger. Les loups, bien que fatigué semblaient encore de bonne humeur, ce qui eut don de rassurer l'alpha.
Puis, quatre loups vinrent à leur rencontre, fraîchement réveillés et sortis du terrier, ils n'allaient pas tarder à aller chasser pour se diriger ensuite vers les frontières sur lesquelles ils tacheraient de monter la garde jusqu'à la fin de l'après-midi. Brume Sauvage les observa échanger quelques informations puis, il se tourna vers la petite femelle qui se trouvait à ses côtés. Avec un sourire qu'il tenta de camoufler il l'observa quelques secondes avant de reprendre doucement la parole.

« Alors ? Qu'en penses-tu ? »


hrp:
 

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Masks
Sιgπα

Sιgπα
avatar

Messages : 26

Votre Loup
Pouvoir: Souffle de la Harpie
Rang: Louveteau - PA
Descriptions et Relations:

MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   Lun 3 Aoû - 20:13

Brume Sauvage renforçait l'admiration et le respect qu'elle lui portaient un peu plus chaque instant, à chaque parole, sûrement sans même s'en rendre compte. Son caractère aimant malgré une autorité requise par son poste d'alpha lui donnait l'impression d'être toujours en sécurité, protégée par un grand loup ébène qui veillait sur toute la meute d'un œil doré bienveillant. Malgré sa naïveté de jeune loup, elle avait l'intime conviction que tant qu'il était à la tête de leur meute, celle-ci ne commettrait aucune erreur et vivrait tranquillement son quotidien rassurant pour longtemps encore. Il était un alpha droit, juste et aimable, qui aimait sa meute et ses membres, elle en était sûre et était fière d'être née sous son commandement comme de vivre à ses côtés. Il était un peu comme un héro à ses yeux. Les louveteaux des autres meutes en pensaient-ils autant de leur alpha ? Elle l'ignorait mais imaginait facilement la réponse. N'importe quel loup estimait son dominant, c'était naturel. Ou en tout cas, c'était ce qu'elle pensait.

Alors qu'elle était fébrile et impatiente que les sentinelles se lèvent, le calme à toute épreuve de l'alpha affecta son excitation et l'atténua, l'étouffant petit à petit jusqu'à ce qu'il n'en reste que quelques petites flammes vaillantes. Elle se redressa à l'entente des pattes glissant sur le sol des loups qui, comme l'avait prédit Brume Sauvage, approchaient, rentrant d'une longue ronde de nuit pour profiter d'une journée de repos bien méritée pendant que leurs confrères assureraient la sécurité de la meute. Un nouveau parfum, mélange d'odeurs âcres et douce, lui chatouilla les narines et émerveilla sa curiosité. Quelle était ce fumet étrange et pourtant si rassurant ? Elle observa les trois canidés porteurs de cette senteur s'avancer pour entrer dans le repaire avant d'épier les quatre autres qui sortirent peu après et qui échangèrent brièvement quelques paroles. Ce sentiment de sécurité ne la quittait plus et elle ne put s'empêcher d'admirer les sentinelles pour cela. Ils étaient de ceux qui ont le pouvoir de rassurer par leur simple présence, de ceux qui veillent sans relâche pour protéger le sommeil et les journée paisibles d'autrui, parfois au détriment même de leur propre sécurité ou leur propre santé. Leur dévouement à la meute était admirable et elle se sentit toute petite face à eux.

« C'est... impressionnant... »

Une phrase murmurée, de peur de déranger les ombres qui conversaient à voix basse tout près d'eux, dans la clarté nouvelle de l'aube. Cette dernière colorait lentement le ciel, jusqu'alors noir, de teintes orangées qui rendaient le cadre magique. Alors qu'elle, à ce moment-là de la journée, était habituellement encore dans le repaire, peut être en train de dormir, eux profitaient des premiers instants de soleil, de la magie d'un ciel se couvrant peu à peu de milles nuances de couleur, telle une immense toile qui accompagnerait tous les êtres au cours de la journée. Chaque jour, ils étaient les premiers levés ou les derniers à s'accorder le repos, et étaient témoins de l'éveil de la nature.

« Je me demande... s'ils vont bien, à veiller ainsi tous les jours... Non pas que je doute des capacités de la guérisseuse, au contraire, j'admire son savoir, mais même un remède efficace ne peut pas endiguer toute la fatigue ou les autres conséquences de longues nuit sans sommeil, de journées sans repos et d'un état d'alerte constant... Enfin, je crois. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: When you sleep, I watch over you. |ft. Masks   

Revenir en haut Aller en bas
 
When you sleep, I watch over you. |ft. Masks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sleep Bombing
» Kingdom Hearts : Birth by Sleep
» Infos Game & Watch
» Kingdom Hearts Birth By Sleep
» Armure pour sleep bombing

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fallen Wolves :: RP :: Abandonnés-
Sauter vers: